Burn-out : des solutions spécifiques

Panneau burn-out, bun-out, article Nadia
Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
Imprimer
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Le burn-out, souvent décrit comme un fléau de la santé mentale contemporaine, se manifeste par un épuisement émotionnel, physique et mental dû à un stress chronique lié au travail mais pas seulement. Cette condition peut avoir des conséquences dévastatrices sur la santé mentale des individus, affectant leur bien-être global et leur capacité à fonctionner au quotidien. La reconnaissance croissante du burn-out comme un problème de santé publique souligne l’importance de trouver des stratégies efficaces pour le prévenir et le traiter.

Notre spécialiste

Il s’agit de Nadia Augusto qui est neurobiologiste et neurothérapeute depuis 2018. Elle s’est spécialisée dans le burn-out, la dépression et l’anxiété. Elle propose des accompagnements en combinant la biologie, les neurosciences et les médecines douces. Elle anime la chaîne YouTube Neuro Naturel pour partager avec le plus grand nombre son savoir et ses conseils.

Nadia Augusto, burn-out, burn-in, dépression

Les solutions spécifiques pour le burn-out quand on est anxieux

  • Quand on est en plein burn-out et que l’on a un trouble anxieux, la première phase est toujours de bien se reposer physiquement et mentalement. Il faut essayer d’avoir moins de pensées, de faire des choses qui sont légères au niveau du mental. Il faut calmer le cerveau… Par exemple favoriser des activités qui reposent à la fois le cerveau et le corps : écouter de la musique, regarder un film léger, prendre un bain, se faire masser (ou se faire un auto-massage), méditer, faire des exercices de relaxation… Chacun doit trouver ce qui lui convient !
  • Dans un deuxième temps il va falloir s’occuper de l’anxiété car tant que la personne sera très stressée, elle ne parviendra pas vraiment à se reposer, à se régénérer. La première chose est de comprendre d’où vient cette anxiété, comment elle s’est installée. Il est bon à ce moment de faire des séances de libération émotionnelle comme par exemple de l’EFT (Emotional Freedom Technique) afin de vraiment libérer la mémoire du danger qui a été gardée par le corps et le cerveau. Nadia apprécie beaucoup l’EFT qu’elle pratique car elle trouve que cela fonctionne bien. Grâce à cela le cerveau va commencer à se détendre, à se relaxer.
  • Apprendre à se reconnecter à son corps. Cela n’est pas facile mais c’est important. Le yoga ou les étirements vont par exemple permettre une activation du système nerveux parasympathique (le système de la détente et de la relaxation). Nadia nous expliquait que quand on est très anxieux, nous avons les muscles très tendus et plus nous sommes tendus, plus notre corps considère qu’il y a un danger. C’est un cercle vicieux. Plus le corps sera détendu, plus il sera facile de se détendre dans la tête.
  • Attention à ne pas faire trop de sports activant le système cardiovasculaire (les sports d’endurance). Sur le moment on se sent bien car le corps libère des endorphines. Néanmoins, le corps libère aussi du cortisol, connu pour être « l’hormone du stress ». Des niveaux élevés et prolongés, comme dans le burn-out, vont bloquer le mode « régénératif » du corps, empêchant ainsi la récupération. Il est donc préférable de faire des sports doux qui vont donner de bonnes indications à notre système nerveux, permettant à la tête de se détendre aussi. C’est toute une rééducation à faire et cela n’est pas facile.
  • Pensez à des choses qui vont naturellement vous détendre, être en contact avec la nature. Cela fait du bien au corps et à l’esprit, cela permet de déconnecter. Aller marcher en forêt et se poser au bord d’un lac et observer la nature peut faire beaucoup de bien. Certaines personnes sous-estiment cela alors que cela est vraiment très important.
Nadia Augusto, burn-out, burn-in, dépression, personnage en plein burn-out

Nadia nous expliquait ceci : « Une fois que la personne a réussi à diminuer son anxiété, il va être possible de recharger ses batteries. »

  • Cela va passer par l’alimentation : il faut que le carburant de notre corps soit bon pour que le corps se régénère.
  • Cela va passer par la micronutrition, c’est-à-dire la prise de compléments alimentaires. Il sera nécessaire de prendre une supplémentation très ciblée. Nadia sait quels signaux le corps va donner pour orienter ses clients vers ce dont ils ont besoin.
Nadia Augusto, burn-out, burn-in, dépression, santé mentale, tête avec du mouvement à l'intérieur

En somme, l’anxiété et le burn-out représentent des défis préoccupants pour la santé mentale moderne. Les conseils de spécialistes comme Nadia Augusto soulignent l’importance d’adopter une approche holistique pour surmonter ces défis, en incluant des pratiques de relaxation, une compréhension profonde de l’anxiété et du cerveau, une connexion avec son corps, ainsi qu’une alimentation et une supplémentation adaptées. En prenant soin de notre bien-être mental et physique, nous pouvons travailler à prévenir et à surmonter ces conditions, favorisant ainsi une meilleure qualité de vie.

Contact

Retrouvez d’autres articles de Nadia Augusto sur notre site

FIV et FeLV du chat

Le Sida du chat : FIV et FeLV

Il faut faire une distinction entre le FIV et FELV, ces 2 sidas du chat. Notre interlocuteur est Benoît Durand, qui oeuvre en tant que

Pour vous

Articles suggérés

Inscrivez-vous gratuitement au club pour recevoir offres, récompenses et informations en exclusivité.

Rejoignez le Club exclusif

Newsletter Luxembourg (FR)

En vous abonnant, vous reconnaissez avoir lu et accepté notre politique de confidentialité.