Sécurité des médicaments : les bonnes pratiques à la Rehaklinik

Sécurité des médicaments
Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
Imprimer
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Dans le cadre de la Semaine de la sécurité des médicaments (MedSafetyWeek) qui a lieu du 6-12 novembre 2023, la Rehaklinik du CHNP à Ettelbruck met un accent particulier sur la sensibilisation des patients et professionnels de santé aux effets indésirables potentiels des médicaments. La déclaration systématique des effets secondaires suspectés contribue de manière essentielle à augmenter la sécurité des médicaments.

Sécurité des médicaments

La lutte contre les effets indésirables des médicaments est une des missions de santé publique. Autant pour les patients que pour la société. Cependant, au quotidien, la déclaration des effets secondaires via les systèmes de pharmacovigilance n’est souvent pas une priorité. Selon l’OMS, 90% des effets indésirables ne seraient pas déclarés. Or, chaque déclaration est prise en compte dans les systèmes de pharmacovigilance pour l’analyse bénéfice/risque du médicament afin de contribuer à une meilleure sécurité pour les patients.

sécurité, sécurité des médicaments, rehaklinik

« L’Atelier du médicament en psychiatrie » :  un exemple de bonnes pratiques à la Rehaklinik

À l’instar de « l’Atelier du médicament en psychiatrie » organisé régulièrement à la Rehaklinik, des séances d’information et de sensibilisation auprès des patients et des professionnels de santé auront lieu sur les différentes unités de réhabilitation psychiatrique au cours de la semaine du 6 au 12 novembre 2023. Les thèmes discutés porteront notamment sur la pharmacovigilance et son fonctionnement, les effets secondaires qui doivent être signalés aux autorités et les processus de déclaration d’effets indésirables mis en place au CHNP.

« Chaque employé en contact avec les patients de la Rehaklinik a un rôle important en matière de pharmacovigilance et chacun peut apporter sa contribution à accroître la sécurité des médicaments. Chaque signalement d’un effet secondaire permet d’en savoir plus sur les risques d’un médicament et rend ainsi le traitement plus sûr pour les patients. », souligne le Dr. David Meyrath, pharmacien à la Rehaklinik.

À côté des professionnels de santé, le patient a également son rôle à jouer. Il est considéré comme partenaire actif dans l’élaboration de son plan thérapeutique et notamment dans la gestion de sa médication. 

Parce qu’il est souvent difficile pour certains patients, et particulièrement dans les soins psychiatriques, de pouvoir comprendre et gérer certaines situations en lien avec leurs médicaments, un groupe de parole « Atelier du médicament » leur est proposé dans le cadre d’une activité de psychoéducation.

Un des objectifs est de renforcer l’adhésion au traitement médicamenteux en leur offrant des informations notamment sur les effets indésirables potentiels, ainsi que des compétences pour pouvoir reconnaître et gérer certains d’entre eux en collaboration avec les professionnels de santé. 

Lors de la #MedSafetyWeek, la Rehaklinik soutient également les actions de communication du Service de Pharmacovigilance de la Division de la pharmacie et des médicaments de la Direction de la santé.

La Rehaklinik

La Rehaklinik est un hôpital spécialisé en réhabilitation psychiatrique. Elle est organisée en quatre domaines de compétence : psychiatrie générale, psychiatrie juvénile, psychiatrie socio-judiciaire et addictologie. À côté de la prise en charge stationnaire en milieu hospitalier, la Rehaklinik propose également une large offre en ambulatoire, dont des consultations psychiatriques et psychothérapeutiques, un hôpital de jour, un service de soins psychiatriques à domicile (SPAD), ainsi qu’un centre d’information, de consultation et de prise en charge ambulatoire spécialisé dans l’addiction (Centre ÄDDI·C).

L’offre thérapeutique de la Rehaklinik se base sur une approche bio-psycho-sociale multidimensionnelle axée sur des résultats scientifiques modernes et basée sur une expérience de longue date. Cette approche est réalisée par des équipes pluridisciplinaires et multilingues. Les patients et leurs proches sont impliqués dans le processus thérapeutique en tenant compte de leurs besoins, valeurs et droits.

La Rehaklinik dispose de 247 lits hospitaliers. Elle est l’une des trois entités du CHNP (Centre Hospitalier Neuro-Psychiatrique) à Ettelbruck (L).

Communiqué de presse qui émane de la Rehaklinik.

Lisez cet autre article sur la Rehaklinik sur notre site.

La Posturothérapie neuro sensorielle

La posturothérapie neurosensorielle, c’est l’étude de la position corporelle et la recherche de la symétrie musculaire. C’est une thérapie globale. C’est une approche thérapeutique qui

Pour vous

Articles suggérés

vêtements je garde ou pas ?, femme en traine réfléchir devant son dressing

Vêtements… Je garde ou pas?

Nos « vieux vêtements »… Quel dilemme, votre penderie est pleine à craquer et vous vous plaignez de ne rien avoir à vous mettre sur le dos?

Inscrivez-vous gratuitement au club pour recevoir offres, récompenses et informations en exclusivité.

Rejoignez le Club exclusif

Newsletter Luxembourg (FR)

En vous abonnant, vous reconnaissez avoir lu et accepté notre politique de confidentialité.