Haut-potentiel : et si on n’avait pas encore compris ?

Haut-potentiel, Adrien Chobaut, HPI, Haut-potentiel, Adrien Chobaut, HPI, HP, intelligence, personnes différentes, fonctionnement cérébral différent
Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
Imprimer
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Haut-potentiel, HPI, multipotentiels, « zèbres »… les expressions fleurissent pour décrire ceux qu’on a longtemps appelé « surdoués » et qui ne sont peut-être pas juste ce qu’on croit. 

Tâchons d’y voir plus clair avec Adrien Chobaut, thérapeute et coach spécialisé dans l’accompagnement de ces personnes « atypiques ».

Le haut-potentiel, effet de mode ou réalité?

Adrien Chobaut, HPI, Haut-Potentiel
Adrien Chobaut

On en parle beaucoup depuis quelques années, et la récente série « HPI » à la télévision française a contribué au phénomène. Morgane Alvaro (l’héroïne) est un personnage de fiction, une caricature, mais son histoire vient dire que le haut-potentiel ne concerne pas que les enfants. Il concerne aussi l’adulte et même une femme de ménage! Les auteurs se sont assurément documentés, mais cette expression du haut-potentiel reste exceptionnelle… On a maintenant plus d’un siècle de recul sur le sujet. Et surtout, des observations du cerveau par IRM réalisées ces 30 dernières années nous offrent aujourd’hui une nouvelle compréhension! 

Être à haut-potentiel, est-ce être forcément plus intelligent?

haut-potentiel, fonctionnement cérébral différent, HPI

Mais qu’est-ce que l’intelligence? Des spécialistes réunis en congrès ne sont pas parvenus à une définition consensuelle! On a bien sûr l’image du surdoué qui a son Bac avec 2 ans d’avance et file faire Polytechnique.

Il y a de grandes chances qu’il soit concerné, mais tout le monde n’aime pas les mathématiques. Voir les choses ainsi, c’est avoir une vision utilitariste du cerveau, dans un monde où les sciences dures ont la cote. Un futur pianiste de concert ou le futur M’Bappé peuvent passer sous les radars alors qu’ils sont des « génies » dans leur registre.

En fait, on sait maintenant que le haut-potentiel implique non pas une intelligence plus importante mais un fonctionnement cérébral différent, avec plein de traductions concrètes : sensibilité, émotivité, décalages avec les autres, besoins spécifiques… 

Mon enfant est turbulent à l’école. Se peut-il qu’il soit à haut-potentiel?

Un des écueils dus à la popularisation du sujet, c’est de voir des « HP » partout. Il y en a plus qu’on ne le pense, assurément. Et il n’est pas toujours simple de déceler ce qui relève du haut-potentiel du reste. Tout enfant vit des crises, et le haut-potentiel peut tout à fait interférer ou leur donner une forme inattendue.

Tout enfant a des besoins, dont un besoin de limites, les enfants à haut-potentiel aussi, mais ils ont aussi un fonctionnement et des besoins différents. On les aidera mieux en identifiant et en prenant en compte leurs spécificités. Mais le sujet n’est pas toujours bien connu des professionnels. On avance sur ce point mais certaines idées reçues ont la vie dure.

Faut-il nécessairement faire un test de QI pour déterminer un haut-potentiel?

haut-potentiel, fonctionnement cérébral différent, HPI, test QI

C’est, à ce jour, le seul outil dont on dispose qui permette de le dire suivant des critères objectifs. Mais le test de Wechsler se fait vieux. Ses fondements trouvent leur origine dans les tests de recrutement de l’armée américaine de la Première Guerre Mondiale! A l’époque, on avait une vision utilitariste des capacités cognitives. Qui plus est, ce test n’évalue pas toute l’activité d’un cerveau qui n’est pas juste cognition mais aussi émotions, imagination…

Le test et le QI ne disent pas tout de vous, ils ne sont que des indicateurs. Les observations cliniques révèlent, quant à elles, des particularités récurrentes qui s’expliquent mieux aujourd’hui. On trouve souvent des « neuro-atypismes », des façons d’être, de faire, de penser qui ne sont pas communes. On peut avoir un fort QI et le vivre sans souci, mais aussi avoir une pensée plus ou moins divergente, des soucis d’attention, des traits « autistiques »…

Et il n’est pas simple de bien distinguer. Quel que soit le résultat, si un accompagnement s’avère nécessaire, il sera plus efficace si le professionnel est au fait du sujet et qu’il prend en compte ces particularités. Il s’agira avant tout pour la personne d’appréhender son propre mode de fonctionnement cérébral, qui n’est pas celui de tout le monde, ce qu’elle n’envisage souvent pas elle-même!

Le haut-potentiel implique non pas une intelligence plus importante mais un fonctionnement cérébral différent, avec plein de traductions concrètes : sensibilité, émotivité, décalages avec les autres, besoins spécifiques… 

Contact

Adrien Chobaut
Accompagnement de la douance et de l’hypersensibilité
Adultes, adolescents, guidances parentales, en cabinet ou par Skype +33 6 28 23 91 06
www.essenciel-coaching.com

Lisez d’autres articles en rubrique Santé.

Bien manger est l'affaire de tous, nutrition, Batch cooking

Bien manger est l’affaire de tous!

Bien manger est capital ! Une alimentation saine dans le cadre d’une activité professionnelle est indispensable pour conserver son énergie, éviter la prise de poids

Pour vous

Articles suggérés

microkinésithérapie, homme qui a mal à la nuque

Qu’est-ce que la microkinésithérapie ?

La microkinésithérapie est une approche thérapeutique manuelle qui vise à libérer les traumatismes profondément ancrés dans la mémoire de notre organisme, lesquels entravent son bon

Inscrivez-vous gratuitement au club pour recevoir offres, récompenses et informations en exclusivité.

Rejoignez le Club exclusif

Newsletter Luxembourg (FR)

En vous abonnant, vous reconnaissez avoir lu et accepté notre politique de confidentialité.