LËTZ GO GOLD to fight childhood cancer!

LËTZ GO GOLD
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Trouver de nouveaux médicaments et améliorer ceux qui existent pour combattre les cancers de l’enfant, est l’objectif de la course solidaire LËTZ GO GOLD !

Grâce aux participants de la course, qui est déployée au Luxembourg, à Paris, à Bruxelles et à Milan, cinq programmes de recherche innovants et très prometteurs pourront être financés. Chaque coureur, chaque marcheur fera la différence pour améliorer la condition de l’enfant atteint d’un cancer !

Accélérer le développement de traitements

Ayant comme objectif commun d’accélérer le développement de traitements plus efficaces pour sauver plus de vies d’enfants atteints de cancers, 4 organisations ont mis leurs forces en commun pour lancer un appel à projets international s’adressant à l’ensemble des chercheurs européens travaillant sur les cancers pédiatriques. Approche inédite, cette initiative, intitulée Fight Kids Cancer, permet aux scientifiques de soumettre un projet de recherche innovant et répondant aux critères stricts d’innovation, de collaboration internationale et d’impact fort sur les jeunes patients. Tous les projets sont analysés et classés selon des critères d’excellence par un panel d’experts internationaux indépendants. Uniquement les meilleurs projets sont retenus et financés.

LËTZ GO GOLD

LËTZ GO GOLD

La contribution financière du Luxembourg, à travers la Fondatioun Kriibskrank Kanner, se fait grâce, à la course solidaire LËTZ GO GOLD qui, en trois ans, a déjà permis de collecter plus de 860 000 euros, avec la participation de 1.900 coureurs et marcheurs au total.

Le succès est au rendez-vous grâce aux participants à la course qui s’engagent, dès leur inscription, à collecter un montant minimum de 200€ pour être sur la ligne de départ.

Ce concept est déployé sur les quatre courses au Luxembourg, à Paris, à Bruxelles et désormais également à Milan. 

4ème édition…

LËTZ GO GOLD

Pour cette 4e édition, la Fondation propose aux participants une formule adaptée à la situation sanitaire actuelle. La course 2021 sera hybride, c’est-à-dire que les participants pourront choisir entre participer de manière connectée à distance ou participer physiquement au top départ près des étangs à Kockelscheuer, grâce au COVID-check à l’entrée du village de course. Cette formule permet à chacun d’y participer et de contribuer à la dimension sociale de la course. « Pour que cette course soit une réussite, nous nécessitons l’engagement de beaucoup de participants, donateurs et bénévoles, nos jeunes patients méritent toute notre attention. » ajoute Anne Goeres, directrice de la Fondatioun Kriibskrank Kanner.  

Dans le contexte délicat de la pandémie, la Fondatioun Kriibskrank Kanner souligne l’importance de la collecte de fonds et encourage toute personne ou entreprise à rejoindre l’initiative solidaire de la course LËTZ GO GOLD, en sachant que tous les dons récoltés seront intégralement et en toute transparence, reversés aux scientifiques sélectionnés grâce aux sponsors qui financent les frais d’organisation de la course.

Rendez-vous ce samedi

Pour sa 4e édition, la course aura lieu le samedi 25 septembre 2021 et les inscriptions sont ouvertes sur le site internet dédié : www.letzgogold.lu

Les membres du comité scientifique

  • Peter Adamson, professeur de pédiatrie à l’hôpital d’enfants de Philadelphie, fondateur et président du Children’s Oncology Group (COG).
  • Ségolène Aymé, médecin généticienne et épidémiologiste, directrice de recherche émérite à l’Inserm. Elle est la créatrice d’Orphanet, le portail des maladies rares et des médicaments orphelins, préside le « Topic Advisory Group » de l’Organisation Mondiale de la Santé et coordonne le secrétariat scientifique de l’IRDiRC (Consortium international de recherche sur les maladies rares).
  • Andrew Pearson, qui a 30 ans d’expérience en oncologie clinique pédiatrique et 25 ans en recherche translationnelle sur le neuroblastome en essais cliniques et en développement clinique précoce de médicaments chez les enfants. Pionnier au Royaume-Uni, il a été le président fondateur de la Société internationale d’oncologie pédiatrique en Europe (SIOPEN).
  • Anne Rios, chef de groupe au centre Princess Máxima (Utrecht) et responsable du centre d’imagerie. Elle étudie actuellement les mécanismes cellulaires sous-jacents à la progression des tumeurs solides pédiatriques à l’aide de technologies d’imagerie de pointe.

Lisez nos autres articles en rubrique Santé.

Pour vous

Articles suggérés

BLANCREME

Blancrème dévoile ses délices de Noël

Blancrème dévoile ses confiseries de Noël avec sa nouvelle collection Candyland.Les coffrets et crackers renferment des routines pour toutes les envies et s’invitent sous le