Le Laboratoire du Sommeil du CHL, reconnu pour son excellence dans la satisfaction des patients 

CHL Laboratoire du sommeil, femme en train de dormir
Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
Imprimer
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Le Laboratoire du Sommeil du CHL a récemment obtenu le diplôme ASPE (Attentes et Satisfaction des Patients et de leur Entourage), pour son engagement inégalé envers la satisfaction des patients.  

Depuis la mi-2022, le CHL participe activement au projet ASPE, une initiative visant à améliorer la qualité des soins et des services au sein des hôpitaux participants. 

Un taux de satisfaction de 87%

Ce projet ASPE a donné au CHL l’occasion de comparer ses résultats d’enquêtes de satisfaction avec ceux de 11 autres institutions de soins en Belgique. Entre avril et septembre 2023, le Laboratoire du Sommeil du CHL a ainsi fait l’objet d’une enquête de satisfaction, à laquelle 232 patients ont participé. Avec un taux de satisfaction impressionnant de 87%, le Laboratoire du Sommeil du CHL s’est démarqué parmi ses pairs, obtenant le meilleur résultat des 12 institutions évaluées en termes de satisfaction globale, d’humanité et de communication avec les patients.

En reconnaissance de cette performance exceptionnelle, le Laboratoire du Sommeil du CHL s’est vu décerner un diplôme ASPE. Lors de la remise du diplôme, la direction du CHL a tenu à féliciter l’équipe du Laboratoire du Sommeil pour son travail quotidien.

Le laboratoire du sommeil du CHL, gros taux de satisfaction

Des solutions de prise en charge face à une demande croissante

Le laboratoire du sommeil du CHL, Dr Gil Wirtz pneumologue au CHL

Gil Wirtz, pneumologue au CHL et chef du service de Pneumologie du CHL, commente ce prix: «Nous sommes extrêmement satisfaits de ces résultats. Nous espérons continuer à améliorer la qualité de la prise en charge des patients souffrant d’un syndrome d’apnée du sommeil, dont la prévalence ne cesse d’augmenter ces dernières années au Luxembourg, notamment en raison de l’obésité croissante. Au décours de l’année 2023, nous avons réalisé 1100 examens au Laboratoire du Sommeil; surtout des polysomnographies mais aussi des tests diurnes de vigilance.

Plus de 400 patients ont pu être équipés par un appareillage de ventilation nocturne de type CPAP ou Bipap. Grâce à l’implication directe des infirmiers dans l’éducation thérapeutique, la majorité des patients ont pu rentrer au domicile le lendemain de leur polysomnographie avec leur appareillage. Pour augmenter notre capacité d’accueil de patients, nous avons réalisé de plus en plus de split-night, ce qui nous a permis de faire le diagnostic et la prise en charge au décours d’un seul enregistrement de nuit. Le développement de la télémédecine nous a permis de faciliter le suivi du patient au domicile, en réduisant la nécessité de revenir à l’hôpital dans la période d’essai de la ventilation.

Nous espérons que dans les prochaines années la filière ambulatoire pourra se développer progressivement. Nous espérons que la CNS acceptera la prise en charge des CPAP sur base d’examens polygraphiques ambulatoires chez des patients sans comorbidités, afin de libérer des places au Laboratoire du Sommeil pour les cas complexes.»

Le laboratoire du sommeil du CHL, Dr Nathalie Coppens pneumologie au CHL

Le Dr Nathalie Coppens, médecin spécialiste en pneumologie au CHL, évoque par ailleurs l’une des principales causes des délais d’attente considérables pour une consultation au sein du Laboratoire du Sommeil, une situation qui affecte non seulement les services du CHL, mais également de nombreux autres hôpitaux: «Malgré l’optimisation de notre filière de soins, le nombre croissant de demandes de prise en charge entraine des attentes prolongées.

L’afflux croissant de personnes cherchant à améliorer leur qualité de sommeil a engendré une forte augmentation des demandes de consultations au sein du Laboratoire du Sommeil du CHL. Les patients sont désormais de plus en plus sensibilisés aux problèmes de santé liés au sommeil, tels que les apnées du sommeil, ce qui les incite à consulter. Par ailleurs, l’augmentation de la prévalence nationale de l’obésité entraine une augmentation des patients souffrant d’un syndrome d’apnées du sommeil.»

Prise en charge multidisciplinaire des apnées du sommeil au Laboratoire du Sommeil 

Le Laboratoire du Sommeil est une unité de soins spécialisée dans le diagnostic et le traitement des principales maladies du sommeil (apnées du sommeil, insomnies, somnambulisme, narcolepsie, parasomnies, syndrome des jambes sans repos, etc…).

L’équipe pluridisciplinaire comprend, entre autres, des neurologues, pneumologues, des médecins ORL, des psychiatres et des infirmières spécialisées. 

Le laboratoire du sommeil du CHL, apnées du sommeil, insomnies, somnambulisme

Les pneumologues assurent la prise en charge des patients atteints de syndrome d’apnées du sommeil et d’insuffisance respiratoire avec hypoventilation nocturne justifiant une ventilation nocturne.

Les neurologues organisent la prise en charge des hypersomnies sévères sans syndrome d’apnées du sommeil, du syndrome des jambes sans repos et des parasomnies. Certaines insomnies sévères sont prises en charge en neurologie ou en psychiatrie dans le cadre d’une thérapie cognitivo-comportementale.

Pour vous

Articles suggérés

microkinésithérapie, homme qui a mal à la nuque

Qu’est-ce que la microkinésithérapie ?

La microkinésithérapie est une approche thérapeutique manuelle qui vise à libérer les traumatismes profondément ancrés dans la mémoire de notre organisme, lesquels entravent son bon

Inscrivez-vous gratuitement au club pour recevoir offres, récompenses et informations en exclusivité.

Rejoignez le Club exclusif

Newsletter Luxembourg (FR)

En vous abonnant, vous reconnaissez avoir lu et accepté notre politique de confidentialité.