Nouvelle immunisation : protégez votre bébé contre la bronchiolite

bronchiolite
Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
Imprimer
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

L’immunisation

Suite aux recommandations du Conseil Supérieur des Maladies Infectieuses (CSMI), le ministère de la Santé annonce la disponibilité au Luxembourg d’un traitement qui permet de prévenir les infections des voies respiratoires inférieures dues au virus respiratoire syncytial (VRS ou RSV en anglais) chez les nouveau-nés et nourrissons. Dans le cadre de l’introduction de cette nouvelle immunisation, le Dr Isabel De La Fuente, pédiatre spécialiste des Maladies Infectieuses au CHL, membre du Conseil Supérieur des Maladies Infectieuses répond à ces 3 questions : Le virus RSV, qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce que le Nirsévimab-Beyfortus® ? Qui doit recevoir le Beyfortus®? Quand l’administrer ? 

immunisation, bronchiolite

Le virus RSV, qu’est-ce que c’est ? 

bronchiolite, RSV

Le virus respiratoire syncytial, couramment désigné sous le nom de virus RSV ou VRS, se positionne en tant qu’agent infectieux respiratoire majeur chez les nouveau-nés. Il se caractérise par sa circulation saisonnière, principalement pendant les mois d’automne et d’hiver, généralement d’octobre à mars. Il engendre des infections respiratoires chez les tout-petits, qui peuvent évoluer vers des infections respiratoires basses. Ce virus se révèle extrêmement contagieux, avec une estimation indiquant qu’environ 90% des enfants seront touchés par une infection à RSV avant l’âge de 2 ans.

Au Luxembourg, et cela se reproduit dans le monde entier, les bronchiolites provoquées par le RSV constituent la principale cause d’hospitalisation des nourrissons pendant la saison épidémique. Le Dr Isabel De La Fuente, pédiatre spécialiste des Maladies Infectieuses au CHL : « À titre d’exemple, à la Kannerklinik, chaque année durant cette période RSV, nous accueillons plusieurs centaines de nourrissons hospitalisés. Plus l’enfant est jeune, plus le risque d’une manifestation sévère, d’une insuffisance respiratoire et d’une hospitalisation en soins intensifs augmente. De plus, il est maintenant connu que le RSV peut entraîner des problèmes à long terme, notamment le risque de bronchites récurrentes. »

Qu’est-ce que le Nirsévimab-Beyfortus® ? 

Le Beyfortus® est un anticorps monoclonal, un médicament conçu pour neutraliser et prévenir les infections à RSV. Il présente une action immédiate et durable, et s’administre sous forme d’une injection. Une seule injection permet de protéger le nourrisson pendant toute la saison à RSV. 

Des études menées au cours des dernières années, portant sur plusieurs milliers d’enfants, ont démontré l’efficacité remarquable de ce médicament pour réduire les consultations médicales pour infections à RSV, les hospitalisations (- 80%), ainsi que les cas graves de RSV (- plus de 80% des hospitalisations en soins intensifs). De plus, ce vaccin affiche un profil de sécurité exemplaire. 

Qui doit recevoir le Beyfortus® ? Quand l’administrer ? 

Compte tenu de la gravité des infections à RSV et des résultats probants des études sur ce vaccin, l’Agence Européenne des Médicaments et l’Union Européenne ont accordé l’autorisation de commercialisation et d’utilisation de ce vaccin à partir de la saison automne-hiver 2023-2024.

Dr Isabel De La Fuente : « Notre objectif est de protéger tous les nourrissons contre les infections sévères à RSV. Par conséquent, tous les nourrissons sont éligibles pour recevoir une injection de Beyfortus®. Pour ceux qui naissent pendant la saison RSV, généralement d’octobre à mars, il est essentiel que l’injection soit administrée le plus tôt possible après la naissance, afin de les protéger immédiatement.

Pour cette raison, nous recommandons l’administration du vaccin dès la maternité, avant le retour à domicile. Pour les nourrissons nés entre avril et septembre, il est recommandé de procéder à une injection avant leur sixième mois, au début de la saison RSV, en général au mois d’octobre. En ce qui concerne les enfants très vulnérables, présentant un risque accru d’infections graves, notamment pendant leur deuxième année de vie, nous préconisons également une seconde administration lors de cette période. Cela concerne uniquement une partie de la population infantile, notamment les enfants atteints de maladies pulmonaires sévères, tels que la mucoviscidose, certaines cardiopathies ou certaines maladies neuromusculaires. »

Immunisation, bronchiolite, Isabel De La Fuente

Dr Isabel De La Fuente : « En tant que pédiatres, nous sommes ravis de proposer un traitement préventif en une seule injection, au début de la saison RSV, pour éviter les hospitalisations, les infections graves et les conséquences à long terme des infections à RSV chez nos jeunes patients. »

Pour découvrir la vidéo « 3 questions au Dr Isabel De La Fuente », cliquez sur le lien suivant : https://kannerklinik.chl.lu/fr/nouvelle-immunisation-pour-se-proteger-de-la-bronchiolite 

Découvrez d’autres articles en rubrique Santé sur notre site.

Pour vous

Articles suggérés

microkinésithérapie, homme qui a mal à la nuque

Qu’est-ce que la microkinésithérapie ?

La microkinésithérapie est une approche thérapeutique manuelle qui vise à libérer les traumatismes profondément ancrés dans la mémoire de notre organisme, lesquels entravent son bon

Inscrivez-vous gratuitement au club pour recevoir offres, récompenses et informations en exclusivité.

Rejoignez le Club exclusif

Newsletter Luxembourg (FR)

En vous abonnant, vous reconnaissez avoir lu et accepté notre politique de confidentialité.