Seniors, gardez la santé grâce aux gym douces venues d’ailleurs

Gym douce seniors
Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
Imprimer
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Pour les seniors, les années qui passent ne doivent pas être une excuse pour arrêter le sport. Le Qi-Gong et le Tai-Chi sont des disciplines dites douces ayant pour objectif de rééquilibrer l’énergie dans le corps. Mais laquelle est faite pour vous? 

Conserver une activité physique au-delà de 60 ans, c’est possible et surtout indispensable pour bien vieillir. Le Qi-Gong comme le Tai-Chi sont des sports doux et lents qui partagent une même philosophie : celle de rechercher l’harmonie entre le corps et l’esprit pour améliorer sa santé. Le Qi-Gong s’inscrit dans la tradition chinoise : il vise la santé du corps autant que l’épanouissement de l’esprit. Les pratiquants décrivent souvent l’impression d’un bain de soleil lors des séances. Il permet de retrouver un sentiment d’unité de soi, d’harmonie et propose un autre regard sur la vie.

Gagnez en souplesse grâce au Qi-Gong

Après des exercices d’étirements, la séance se poursuit par le maintien de différentes postures. Tous les mouvements sont fluides, lents et parfois réalisés avec grâce. La pratique régulière apporte de la souplesse. C’est une manière de lutter contre les maux de dos, les raideurs articulaires, l’arthrose aussi. 

Un cours peut être vu comme un vrai moment de détente et de relaxation. Il permet de relâcher les tensions, de dénouer le corps et de gérer son stress. Moins exigeant que le Tai-chi, il peut se pratiquer partout et par tous. Il permet à chaque participant d’aller à son rythme et de faire des mouvements qui lui conviennent.

Aucun risque de blessure avec le Tai-Chi

seniors, gym douce, tai chi

Le Tai-Chi revient à apprendre une série d’enchaînements de mouvements lents et souples, coordonnés avec sa respiration. C’est une discipline capable d‘améliorer l’espérance de vie mais également un art martial : les enchaînements ayant pour but de parer un coup et d’en donner. Cependant, il ne fait pas appel à la force. La gestuelle se fait sans violence, ni à-coup. Donc peu de risque de blessure. Il est aussi reconnu pour la prévention des chutes. En effet, le transfert du poids du corps d’un pied sur l’autre, le contrôle et la coordination des mouvements font travailler l’équilibre des pratiquants. 

En regardant un groupe de personnes pratiquer du Tai-Chi,  il peut être difficile d’imaginer que ces mouvements chorégraphiés puissent rendre plus forts, mentalement et physiquement. Pourtant, si vous n’êtes pas prêt ou pas en mesure d’aborder l’entraînement musculaire avec des poids ou sur des machines, le Tai-Chi est peut-être l’activité qui vous aidera. Cette discipline a la capacité d’augmenter votre endurance et de diminuer les faiblesses musculaires et osseuses. Car c’est un sport d’appui et de renforcement. « Il est important d’avoir un pied au sol pour conserver de la force. Au fil des années, la densité osseuse chute même si on s’entraîne régulièrement », rappelle Massimiliano De Angelis, coach sportif au Luxembourg.

Peu de contre-indications pour les seniors

La bonne nouvelle est qu’il n’y a quasiment pas de contre-indications à la pratique du Qi-Gong et du Tai-Chi pour les seniors. Il suffit de pouvoir se tenir debout. S’initier à ces disciplines millénaires permet donc de profiter des bienfaits d’une activité physique complète d’une manière adaptée à toutes les conditions physiques. Elles font l’une comme l’autre travailler l’ensemble du corps, la respiration, la concentration sans effort, ni transpiration. 

Pour être efficaces, ces pratiques doivent s’inscrire dans la durée et la régularité. En prime pas besoin de matériel particulier, il est donc possible de réaliser les exercices chez soi, en intérieur comme en extérieur, seul, ou avec son conjoint voire avec des amis. Il existe des guides de découverte à lire ou à visionner, offrant à chacun la possibilité de s’exercer de façon autonome. Vous l’aurez compris, pour trancher entre ces deux pratiques et trouver celle qui vous correspond, le mieux c’est de les essayer.

D’après une étude scientifique, une séance de tai-chi d’une heure diminuerait de 43% les risques de chute et de blessure au bout de 12 à 26 semaines de pratique.

Article composé par Sabrina Frohnhofer

Lisez d’autres articles relatifs au sport en rubrique Letz Move.

posturothérapie neurosensorielle, Charlotte Gresset

La posturothérapie neurosensorielle

La posturothérapie, c’est l’étude de la position corporelle et la recherche de la symétrie musculaire. C’est une thérapie globale et une approche thérapeutique qui vise

Pour vous

Articles suggérés

Horus, travail sur le cerveau

Méthode Thérapeutique HORUS®

HORUS® ( Heart Ocular Reprogramming Unconscious Shock ) est une méthode thérapeutique qui fait partie des T.C.C. Thérapie Cognitive Comportementale, dites Thérapies Brèves. Elle a

Offside bar & games

L’OFFSIDE Bar & Games risque bien de devenir The Place to be au Casino 2000 de Mondorf-les-Bains… Des écrans, du jeu, des snacks pour petits

Inscrivez-vous gratuitement au club pour recevoir offres, récompenses et informations en exclusivité.

Rejoignez le Club exclusif

Newsletter Luxembourg (FR)

En vous abonnant, vous reconnaissez avoir lu et accepté notre politique de confidentialité.