Les troubles digestifs, une épidémie ?

troubles digestifs, Céline Dohmen, conseils
Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
Imprimer
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Ballonnement, gaz, constipation, diarrhées, syndrome de l’intestin irritable (colopathie)… 6 personnes sur 10 souffrent de troubles digestifs. Et chez les femmes, la récurrence est encore plus élevée : 2 femmes sur 3 déclarent vivre ces symptômes au quotidien et « vivre avec ».

Quels sont les causes de cette augmentation flagrante des troubles digestifs?

1. Une mauvaise alimentation qui abime la paroi du tube digestif

Excès d’aliments gras, inflammatoires, de gluten, de produits laitiers… Petit à petit ces excès abiment la paroi de l’intestin, qui devient « poreuse » (c’est-à-dire pleine de petits trous microscopiques). C’est ce qu’on appelle le « leaky gut » ou « syndrome de l’intestin poreux ». 

Des aliments qui ne sont pas complètement digérés peuvent alors passer via ces petits trous et provoquer diverses réactions allant des troubles digestifs, aux réactions allergiques de type eczéma, rougeurs, démangeaisons, et également maux de tête.

2. Des intolérances alimentaires non identifiées (et non respectées)

troubles digestifs
Woman in painful expression holding hands against belly suffering menstrual period pain,sitting sad on home bed, having tummy cramp in female health concept

Même mécanisme ici : si un aliment n’est pas toléré (à savoir « bien digéré ») par votre corps, il va abimer l’intestin. Mais c’est également un cercle vicieux : les intolérances alimentaires vont abimer l’intestin, et un intestin abimé va provoquer des « intolérances alimentaires ».

Ainsi, si on vous a identifié comme « intolérant au gluten », cela ne veut pas nécessairement dire qu’il vous faut l’exclure à tout jamais de votre alimentation – ce qui peut être très contraignant socialement ! Il suffit souvent de réparer la barrière intestinale pour pouvoir mieux digérer une quantité (raisonnable) de gluten.

Dans la plupart des cas, il n’est pas nécessaire de faire des analyses médicales coûteuses. D’ailleurs, quand vous faites ce type d’analyse, vous vous retrouvez bien souvent avec une liste d’intolérances alimentaires longue comme le bras et des dizaines d’aliments à exclure. C’est le cas typique où votre intestin est « poreux » et laisse passer des morceaux non digérés d’aliments dans votre sang : vous vous retrouvez donc « intolérant » à tous les aliments que vous avez récemment consommés !

Un simple relevé de vos habitudes alimentaires et de vos symptômes peut suffire à identifier les aliments en cause.

3. La prise d’antibiotiques sans protéger sa muqueuse intestinale

troubles digestifs, Céline Dohmen, prise d'antibiotiques

Les antibiotiques tuent tout : les mauvaises et les bonnes bactéries présentes dans vos intestins et qui sont garantes d’une bonne santé digestive.

Idéalement, il faut toujours protéger sa muqueuse intestinale quand on prend des antibiotiques avec la prise concomitante de probiotiques. Cependant, il est toujours possible de réparer la muqueuse après, mais cela requiert souvent des conseils plus spécifiques que simplement une cure de probiotiques pour à ce moment-là, réparer l’intestin qui a été endommagé.

Beaucoup de personnes utilisent de la mauvaise façon les probiotiques. Il faut considérer les probiotiques comme un « patch » de protection pour prévenir les blessures. Mais une fois que votre intestin est abimé, il doit être obligatoirement soigné. A ce moment-là, les probiotiques seuls ne permettront pas bien souvent pas de soulager les symptômes.

4. Le tabac

La nicotine présente dans le tabac peut stimuler la production d’acide gastrique, ce qui peut entraîner une augmentation de l’acidité de l’estomac, favorisant ainsi le reflux gastro-œsophagien, les brûlures d’estomac et les ulcères gastriques. De plus, la nicotine peut ralentir la motilité intestinale, ce qui peut entraîner une constipation et des troubles du transit intestinal. En outre, la fumée du tabac contient de nombreux produits chimiques toxiques qui peuvent endommager la muqueuse de l’intestin.

5. Le stress

Dans ce cas, un complément de magnésium (de bonne qualité c’est-à-dire du bisglycinate de magnésium, et dont le dosage a été adaptée à vos besoins) peut aider à soulager vos symptômes. Le stress « contracte » vos muscles, et également vos intestins qui sont entourés de muscles lisses ! Il est donc tout à fait logique que le stress ait un impact sur votre intestin. N’hésitez pas à consulter un spécialiste de la nutrition pour vous orienter vers les meilleurs compléments et dosages adaptés à vos besoins.

6. Le sport à forte intensité

Lorsque le corps est soumis à un exercice intense, le flux sanguin est dirigé préférentiellement vers les muscles actifs, au détriment de l’intestin, affectant ainsi la santé de l’intestin. De plus, l’augmentation de l’activité musculaire peut provoquer des contractions excessives du tractus gastro-intestinal, entraînant des symptômes tels que des crampes, des ballonnements et des diarrhées. Dans ces deux cas, certains conseils alimentaires et/ou compléments alimentaires peuvent également aider.

Pour conclure

Il est important de prendre soin de sa santé digestive. Comme nous en avons parlé dans notre magazine du mois dernier, le microbiote est garant d’une bonne santé globale. Un microbiote déséquilibré peut être la cause de troubles digestifs, d’infections fréquentes (otites, angines, sinusites, infections cutanées, génitales,…) mais également de troubles psychiques comme l’anxiété ou la dépression.

Celine Dohmen, nutrition approfondie, ADNL, troubles digestifs

Pour réparer votre barrière intestinale et soulager durablement vos troubles digestifs, n’hésitez pas à prendre contact avec un spécialiste en micronutrition qui pourra vous orienter vers les meilleurs compléments alimentaires et mesures hygiéno-diététiques pour prendre soin de votre intestin.

Céline Dohmen, Diététicienne Micronutritioniste au Luxembourg et en téléconsultation – +352 621 503 433

www.celine-dohmen.com – info@celinedohmen-nutrition.com

Article écrit en collaboration avec Céline Dohmen.

Lisez d’autres articles en rubrique Nutrition.

Pour vous

Articles suggérés

La rubrique d'Emilie pour septembre 2024, astuces pour une peau éclatante

Astuces pour une peau éclatante en automne

Les astuces pour une peau éclatante sont toujours les bienvenues et c’est l’objet de l’article d’Emilie. Dans notre rubrique beauté, les conseils esthétiques sont essentiels

Pascal Obispo - Mondorf-les-Bains - Chapito CASINO 2000 - 09/05/2019 - photo: claude piscitelli

Le CHAPITO by Casino 2000

Le CHAPITO by Casino 2000 est une salle de spectacle polyvalente située au Casino 2000 de Mondorf-les-Bains. Elle est équipée de technologies de pointe et

Inscrivez-vous gratuitement au club pour recevoir offres, récompenses et informations en exclusivité.

Rejoignez le Club exclusif

Newsletter Luxembourg (FR)

En vous abonnant, vous reconnaissez avoir lu et accepté notre politique de confidentialité.