Pole dance : quand gym et danse jouent la carte de la sensualité

Pole dance, discipline sportive,
Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
Imprimer
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Souvent décriée pour son côté sensuel, la pole dance est devenue une pratique sportive à part entière. Entre gym et danse, de nombreuses femmes en raffolent, quelques hommes aussi, et ce malgré la tenue imposée par la discipline. Prêts à tournoyer autour d’une barre?

Dans la plupart des cas, lorsque l’on mentionne le terme de “pole dance”, on pense tout de suite à la pratique qui consiste à tourner autour d’une barre dans un club de striptease.  Pourtant cette étonnante discipline aux connotations multiples est née dans les cirques forains itinérants et s’est fait effectivement connaître dans des établissements frivoles dans les années 50. Mais en 1990, la pole dance a imposé sa patte et est devenue une vraie pratique artistique et sportive en mêlant danse, fitness et gymnastique.

Une tenue légère nécessaire

Dans la conscience collective, lorsque l’on parle de pole dance, on pense à des corps dénudés. A une danse érotique voire à de l’effeuillage. Il y a certes une raison d’esthétisme, mais pas seulement. Cette discipline se pratique autour et sur une barre verticale en métal.

Pour pouvoir réaliser certaines figures et faire en sorte que vos cuisses, vos bras, vos aisselles ou encore votre taille servent de point d’appui, il est indispensable que la peau des zones en question soient nues et au contact direct de la barre. Auquel cas, vous glisseriez et vous vous épuiseriez. C’est donc avant tout dans un souci technique et de sécurité qu’il est nécessaire d’adopter une tenue adéquate, à savoir brassière et short, pour garantir cette zone de « grip ». 

A bas les complexes

coralie pole dance

Coralie Teixeira enseigne dans une salle de fitness à Thionville en France et dans un studio à Schifflange au Luxembourg. Elle est tombée sous le charme de la pole dance en découvrant un flyer dans sa boite aux lettres. « C’était en 2015, j’étais étudiante. J’ai participé à un cours. Ça a été une révélation. J’ai dit à mes parents : pour Noël, j’aimerais une barre de pole dance. » Elle a appris seule les figures, grâce à internet et à des bouquins.

« Je suis à mon compte depuis un an. C’est une vraie passion, exigeante, qui suppose un entrainement régulier. Cette discipline est accessible aux femmes, aux hommes aussi et même aux enfants. C’est hyper complet. On se muscle le haut du corps, on gaine ses abdos et on renforce ses jambes tout en travaillant sa concentration. » Pas sportif? Trop raide? Vous pouvez tenter, la découverte est évolutive, mais demande de la persévérance. 

Les bienfaits de la pratique

« Si on veut progresser, je recommande deux séances par semaine. En Europe, peu d’hommes pratiquent alors qu’ils ont la force nécessaire. Les participantes sont plutôt jeunes, de physiques différents. C’est ça la force de ce sport : on laisse ses complexes aux vestiaires. » Parait que c’est douloureux, qu’il y a des brûlures dues aux frottements et des bleus, mais que la peau s’habitue. « Pour se sculpter et se muscler le corps, c’est optimal. C’est accessible à tous sauf contre-indications médicales. » En cas de vertiges ou de douleurs dorsales, mieux vaut éviter. 

La pole dance permet : de tonifier en profondeur son corps en sculptant et en renforçant l’ensemble des muscles ; de soigner des troubles de vertige ; de soulager des douleurs dorsales et lombaires, d’améliorer la grâce, l’élégance et l’allure générale, de développer sa part de féminité et de dire au revoir à ses complexes, de gagner en assurance, en confiance en soi et donc de lâcher prise. Il s’agit d’un entraînement complet du corps et de l’esprit avec des cours permettant de brûler entre 400 et 600 calories en l’espace d’une heure. A n’en pas douter, la pole dance est un sport à part entière.

Des dizaines de figures à maîtriser

La discipline s’adresse aux débutants mais aussi aux confirmés. Coralie s’adapte au niveau de chacun. Croix inversé, Superman, Phénix… tout cela s’acquiert avec persévérance et répétition. Comme dans tout sport, il est important de séchauffer avant la séance, une dizaine de minutes en enchaînant des squats, des mouvements de poignets, des rotations de chevilles, du gainage aussi.

Il est essentiel de respecter son niveau de pratique, de porter des vêtements appropriés, d’utiliser une barre propre et en bon état, de s’hydrater régulièrement, d’éviter de surmener les muscles et découter son corps en cas de douleur ou de gêne. Et en fin de séance, on ne zappe pas les étirements des bras, du dos, des jambes. Avec la pole dance vous dépasserez vos préjugés, vos complexes et vous gagnerez en souplesse et en musculature. Testez, c’est convivial et plein de bienveillance.

Article composé par Sabrina Frohnhofer

Consultez d’autres articles Sport en rubrique Letz Move.

posturothérapie neurosensorielle, Charlotte Gresset

La posturothérapie neurosensorielle

La posturothérapie, c’est l’étude de la position corporelle et la recherche de la symétrie musculaire. C’est une thérapie globale et une approche thérapeutique qui vise

Pour vous

Articles suggérés

Horus, travail sur le cerveau

Méthode Thérapeutique HORUS®

HORUS® ( Heart Ocular Reprogramming Unconscious Shock ) est une méthode thérapeutique qui fait partie des T.C.C. Thérapie Cognitive Comportementale, dites Thérapies Brèves. Elle a

Offside bar & games

L’OFFSIDE Bar & Games risque bien de devenir The Place to be au Casino 2000 de Mondorf-les-Bains… Des écrans, du jeu, des snacks pour petits

Inscrivez-vous gratuitement au club pour recevoir offres, récompenses et informations en exclusivité.

Rejoignez le Club exclusif

Newsletter Luxembourg (FR)

En vous abonnant, vous reconnaissez avoir lu et accepté notre politique de confidentialité.