Une résidence innovante et moderne pour mieux accompagner les seniors

CIPA, Canach, Päiperléck
Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
Imprimer
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Depuis plus de dix ans, l’entreprise familiale Päiperléck propose des services aux personnes âgées. Soins à domicile, résidences, prise en charge palliative, … quel que soit le domaine, elle place le bien-être de ses clients et l’accessibilité de ses prestations au fondement de sa politique. Laurent Meunier, responsable résidence, et Ronald Hansen, responsable activités, présentent la nouvelle infrastructure à Canach, qui accueillera bientôt les seniors au sein de logements encadrés, d’un centre intégré pour personnes âgées (CIPA), d’un foyer de jour et d’une structure de lits de vacances.

Une société familiale aux valeurs fortes

Ronald Hansen et Robert Hein, résidence Päiperléck

Les missions de Päiperléck reposent sur des valeurs inhérentes à sa vision de l’accompagnement des personnes âgées et de ses équipes.

« Être au service de nos clients et collaborateurs, être à la fois réactifs et proactifs, traiter les autres avec respect, évoluer chaque jour en faisant preuve d’ouverture d’esprit, faire la différence pour être fiers de notre travail et créer un climat de confiance: tels sont les principes qui nous tiennent à cœur et que nous défendons », détaille Ronald Hansen.

Le tout est mis en application dans une atmosphère familiale héritée de l’histoire de l’entreprise, créée par Robert Hein et reprise par la suite par ses filles.

Réunir différentes structures

À Canach, dans l’est du pays, une nouvelle résidence ouvrira bientôt ses portes. « Son fonctionnement reposera sur le respect du cycle de vie de la personne âgée. De ce fait, nous proposons sous un même toit différentes structures permettant une progression dans l’accompagnement.

Si un client souhaite avoir un premier contact avec notre entreprise et le site de Canach, il peut profiter de notre service lits de vacances qui permet de faire un court séjour, dans le cas où l’entourage serait absent pendant quelques jours par exemple », explique Laurent Meunier.
« Nous administrons aussi un foyer de jour. Dans ce cadre, le senior peut venir en journée à Canach pour découvrir le complexe, le personnel et les autres résidents en participant à diverses activités, comme des ateliers broderie, cuisine ou pâtisserie, des sorties au marché, des jeux de société, des rencontres intergénérationnelles, des événements tels qu’un carnaval ou un barbecue, etc.

Les possibilités sont presque infinies puisque nous répondons avant tout aux besoins de nos clients. L’essentiel est de décloisonner nos structures afin qu’ils entretiennent le plus possible leurs liens avec l’extérieur », expose le responsable résidence.

Ces deux prestations sont complétées par le logement encadré. Ce dernier permet à une personne âgée qui perdrait en autonomie, tout en conservant une certaine indépendance, de profiter d’un accompagnement partiel. « Si le senior a besoin de maximum douze heures de soin par semaine, il peut intégrer cette structure. Au-delà, il déménagera dans le centre intégré pour personnes âgées (CIPA) », explique Laurent Meunier. Ainsi, le résident ne change pas d’environnement et entretient les liens qu’il développe depuis le lit de vacances jusqu’au CIPA.

Un crédo social

Le site de Canach offrira à son ouverture – prévue en février/mars 2023 – 74 logements encadrés et 53 chambres CIPA, de 26 à 51 m². Pour les premiers, le forfait accueil et encadrement commence à partir de 2.850 euros par personne et par mois.

Pour les secondes, le tarif minimum est de 2.900 euros par personne et par mois. Ces prix comprennent la pension complète, l’entretien du linge non-personnel (draps et serviettes), les charges locatives, un service de réception et de conciergerie disponible 6j/7,

Päiperléck étant avant tout une entreprise à mission sociale, elle fait preuve d’une certaine flexibilité dans ses tarifs afin que ses portes restent ouvertes à tous. « Pour ceux qui ont peu de moyens et qui ne sauraient s’offrir une place dans une maison de retraite, l’État intervient par le biais du Fonds national de solidarité (FNS). Cependant, ce dernier alloue un montant plafonné souvent bas et ne couvrant pas les charges fixes des prestataires.

Pour pallier ce problème, nous avons fait le choix de nous calquer sur ces aides étatiques. Cela signifie qu’une personne âgée bénéficiant d’un complément financier octroyé par le FNS ne paiera, chez nous, pas plus que ce qui lui est accordé, afin de lui offrir une accessibilité totale à nos services. En outre, pour ces clients, nous annulons notamment les charges administratives à l’admission », conclut Ronald Hansen.

Päiperléck, pub Päiperléck, canach
Päiperléck coordonnées

Lisez d’autres articles sur notre site.

posturothérapie neurosensorielle, Charlotte Gresset

La posturothérapie neurosensorielle

La posturothérapie, c’est l’étude de la position corporelle et la recherche de la symétrie musculaire. C’est une thérapie globale et une approche thérapeutique qui vise

Pour vous

Articles suggérés

Horus, travail sur le cerveau

Méthode Thérapeutique HORUS®

HORUS® ( Heart Ocular Reprogramming Unconscious Shock ) est une méthode thérapeutique qui fait partie des T.C.C. Thérapie Cognitive Comportementale, dites Thérapies Brèves. Elle a

Offside bar & games

L’OFFSIDE Bar & Games risque bien de devenir The Place to be au Casino 2000 de Mondorf-les-Bains… Des écrans, du jeu, des snacks pour petits

Inscrivez-vous gratuitement au club pour recevoir offres, récompenses et informations en exclusivité.

Rejoignez le Club exclusif

Newsletter Luxembourg (FR)

En vous abonnant, vous reconnaissez avoir lu et accepté notre politique de confidentialité.