16 octobre : Journée mondiale de l’alimentation. Ne laisser personne de côté

16 octobre, Journée mondiale de l’alimentation, SOS FAIM Luxembourg, carte Afrique, déjeuner solidaire
Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
Imprimer
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Le 16 octobre, une journée marquante. Avec la pandémie du Covid-19, la guerre en Ukraine et les crises économiques caractérisées par une augmentation des prix et des inégalités, la faim s’est de nouveau invitée dans l’actualité. Dans le monde, la faim est en constante augmentation pour la sixième année consécutive. Face à ces nombreux défis qui dessinent l’année 2022, le combat de SOS Faim ne peut pas s’arrêter. 

En 2022 on souffre encore de la faim

16 octobre, journée mondiale de l'alimentation, SOS FAIM LUXEMBOURG

Selon les dernières estimations de L’État de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde, entre 702 et 828 millions de personnes ont souffert de la faim en 2021 1. Près de 80% des personnes qui souffrent de la faim sont les paysans (éleveurs, pêcheurs, agriculteurs) et leurs familles. Ces personnes n’ont pas accès à une alimentation suffisantes car elles n’ont pas accès au principales ressources nécessaires à la survie dont notamment : l’eau, des terres cultivables, l’éducation et la santé. 

L’Afrique reste toujours le continent le plus durement touché par la faim : en 2021, 278 millions de personnes ont souffert de la faim sur ce continent, c’est une personne sur cinq. Selon le Programme alimentaire mondial (PAM), les pays africains sont aujourd’hui menacés par « la pire crise alimentaire et nutritionnelle depuis dix ans ».

Les Nations Unies, via la FAO, l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture, célèbrent le 16 octobre la Journée Mondiale de l’Alimentation. C’est l’occasion pour les milliers de personnes dans le monde entier de réfléchir aux défis mondiaux actuels auxquels nous sommes confrontés et de fournir des idées d’actions pour aider ceux qui sont laissés de côté. Cette année, les Nations-Unies appellent à « Ne laisser personne de côté ». Tous ensemble, nous pouvons construire un monde durable où chacun, en tout lieu, peut se procurer des aliments nutritifs en suffisance. 

Les défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui mettent en lumière les fragilités de nos systèmes agricole et alimentaire. C’est pourquoi, il est urgent d’inverser la tendance en transformant radicalement ces systèmes. En agissant auprès des producteurs d’Afrique, SOS Faim contribue à renforcer le monde paysan, tout en promouvant l’agriculture familiale comme le meilleur moyen pour éradiquer la faim dans le monde. 

16 octobre, journée mondiale de l'alimentation, SOS FAIM LUXEMBOURG, Afrique

Grâce au déploiement de programmes d’appui à long terme en partenariat avec 23 organisations locales (organisations de producteurs agricoles, institutions de microfinance, associations de défense des droits des paysans), SOS Faim est engagée pour le développement de l’agriculture familiale durable dans sept pays d’Afrique : le Bénin, le Burkina Faso, l’Éthiopie, le Mali, le Niger, la République Démocratique du Congo et le Sénégal. 

Grâce à nos partenaires sur place, nous pouvons construire, ensemble, un avenir meilleur, un monde où les droits des paysans et de la nature sont respectés.

1 FAO, FIDA, OMS, PAM et UNICEF. 2022. Résumé de L’État de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde 2022. Réorienter les politiques alimentaires et agricoles pour rendre l’alimentation saine plus abordable. Rome, FAO.

SOS FAIM : Vision – mission

Créée en 1993 au Luxembourg, SOS Faim soutient une agriculture durable, notamment par la finance inclusive rurale, en vue de garantir la souveraineté alimentaire partout et pour tous.

Un monde sans faim

Partout et pour tous. Garantie par une agriculture durable. Economiquement viable, socialement responsable et respectueuse de l’environnement. Qui place l’homme au cœur du développement. Tant les producteurs familiaux, qui vivent décemment de leur travail, que les consommateurs, qui ont accès à une alimentation suffisante, saine et de qualité.

Une mission solidaire et citoyenne.

Solidaire avec les producteurs familiaux africains, les premières victimes de la faim. Regroupés au sein d’organisations paysannes, ce sont les premiers bénéficiaires de nos appuis. Et les premiers acteurs de développement. Car, si nous agissons concrètement pour eux, nous le faisons d’abord AVEC eux. Citoyenne ici, au Luxembourg et en Europe. Avec un public et des décideurs qui se mobilisent dans la durée pour un monde sans faim. De manière responsable et cohérente.

Parce que l’agriculture durable crée de la richesse et des emplois. Parce qu’elle peut nourrir le monde. L’alimentation est un droit. A nous de la garantir. Ensemble. Partout et pour tous.

Contact

Magazine SOS faim

SOS Faim Luxembourg

17-19, avenue de la Libération
L-3850 Schifflange
Tél. : + 352 – 49 09 96
info-luxembourg@sosfaim.org

Lisez d’autres articles sur SOS FAIM Luxembourg sur notre site.

Pour vous

Articles suggérés

FIV et FeLV du chat

Le Sida du chat : FIV et FeLV

Il faut faire une distinction entre le FIV et FELV, ces 2 sidas du chat. Notre interlocuteur est Benoît Durand, qui oeuvre en tant que

Recevez

un échantillon gratuit*

* Dans la limite des stocks dédiés disponibles.