Plus de 60 soignants, médecins, patientes et amis ont participé à la Journée Académique d’Europa Donna Luxembourg le 2 juillet dernier

Journée Académique Europa Donna Luxembourg, cancer du sein, rencontres, gâteau
Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
Imprimer
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Plus de 60 soignants, médecins, patientes et amis ont participé à la Journée Académique d’Europa Donna Luxembourg « Ensemble contre le cancer du sein », un sujet important que nous avons soulevé et discuté au cours de ces dernières 20 années et qui nous tient très à cœur. EDL a réussi à lever un peu plus le tabou de cette maladie.

Europa Donna Luxembourg

La mission primordiale d’EDL pendant ces 20 dernières années était d’améliorer la qualité de vie des femmes atteintes du cancer du sein tout au long de leur parcours. EDL aide à développer les soins intégratifs en oncologie et à propager davantage les bénéfices des soins de support. EDL continue à promouvoir la prévention et le dépistage précoce.
Les sujets traités lors de la conférence étaient tous très intéressants et présentés d’une manière simple et compréhensible pour des non-médicaux par les orateurs qui venaient du Luxembourg et de la Suisse.  Les conférences étaient les suivantes :

  • « La prise en charge du cancer du sein » Un exemple pour d’autres types de cancer ? 
  • State of the Art de la chirurgie sénologique
  • Modalités innovantes de prise en charge en oncologie médicale
  • Cancer du sein : quel est le rôle du pathologiste
  • La radiothérapie dans le traitement du cancer du sein 
  • Un registre National du Cancer, il sert à quoi ?
  • Cancer et Résilience ; La médecine complémentaire, une utopie ou bien une réalité 
  • Une patiente témoigne de son vécu 
  • Le partenaire témoigne ;Projet photographie « Objectif Rose »
  • Les 20 ans d’Europa Donna Luxembourg – rétrospective et perspective

    A travers leurs présentations, nous avons pu mesurer l’enthousiasme et l’engagement de tous les intervenants envers les patientes et leurs prises en charge. Les questions-réponses et discussions autour de la prise en charge des patientes traitées d’un cancer du sein ont montré clairement que le travail en équipe pluridisciplinaire est une réalité et une nécessité.


Sur les stands des Breast Care Nurses, du Programme Mammographie du ministère de la Santé, du Centre de Réhabilitation de Colpach et d’Europa Donna, les participants ont trouvé des réponses à leurs questions, avec des exemples parfois très concrets.
A la fin de la journée, les dames de l’équipe Zumba de Frisange nous ont invités à bouger avec elles et nous défouler ensemble.

La journée s’est terminée autour d’un gâteau délicieux d’anniversaire, qui a été l’occasion de revoir des membres après tant d’années et d’avoir des discussions animées et joyeuses.
Continuons à agir ensemble pour que personne ne reste seul pour affronter cette maladie.

Interview avec Madame Audrey Benoist, Breast Care Nurse au Centre Hospitalier de Luxembourg

Audrey Benoist et Débora Soare, CHL, Centre Hospitalier de Luxembourg, Europa Donna Luxembourg
Audrey Benoist et Débora Soare

Audrey travaille depuis 10 ans en tant qu’infirmière et depuis 2 ans elle est Breast Care Nurse au CHL. Ensemble avec Débora, elles gèrent la consultation clinique du sein. Pour ce faire, Audrey a suivi une formation spécifique en Allemagne, pour acquérir les compétences et expertises nécessaires pour exercer ce poste de coordination. Elle est la première personne de confiance pour une patiente atteinte du cancer du sein. Elle coordonne tout son parcours, fait le suivi des patientes et se tient à disposition pour toutes questions liées à la prise en charge.

Les Breast Care Nurses travaillent en équipe multidisciplinaire. Cette équipe se compose d’oncologues, de gynécologues, radiologues, radiothérapeutes, chirurgiens, d’assistantes sociales et d’une esthéticienne. Cette équipe performante a pour mission de traiter, d’accompagner et d’encadrer les patientes tout au long de leur parcours.

Le premier contact avec la patiente se fait après l’annonce du diagnostic.

Si l’opération se fait en premier lieu, la Breast Care Nurse prend contact avec la patiente pour lui explique l’organisation pré- et post-opératoire. Elle rend aussi visite aux patientes en postopératoire.

Si la patiente doit commencer avec une chimiothérapie, que ce soit en néo-adjuvant ou adjuvant, elle lui explique le déroulement, les effets secondaires et entre autres l’organisation du service. Elle lui donne ainsi tous les numéros et adresses utiles, comme par exemple pour se procurer une perruque.

Généralement elles font la 1ère chimio avec les patientes, car c’est le moment que redoutent le plus toutes les patientes. Elle prend son temps pour lui réexpliquer, si nécessaire, les informations déjà données lors du premier entretien. Les casques réfrigérants sont de plus en plus proposés aux dames, si le type de chimiothérapie le permet. Ainsi, la Breast Care Nurse prend aussi le temps de faire l’éducation au sujet du casque. En même temps elle organise le premier rendez-vous avec la psychologue, l’esthéticienne (que nous allons apprendre à connaître un peu plus tard dans notre série), ou auprès d’autres professionnels selon les besoins.

La Breast Care Nurse encadre la patiente tout au long de son lourd parcours. Elle est toujours joignable en cas de besoin.

Si la patiente doit poursuivre des traitements ciblés en forme de comprimés, que ce soit dans un contexte métastatique ou en adjuvant, elle assure le suivi régulier. Cela comporte des prises de sang, injections etc. pour contrôler si tout est bien toléré, efficace et si la patiente comprend bien le suivi du traitement.

Audrey aimerait adresser ce message tout à fait personnel aux patientes : Il ne faut pas avoir peur de parler de son cancer. Le cancer du sein n’est plus un sujet tabou. Nous sommes là pour vous accompagner tout au long de cette période difficile.

Merci Audrey pour toutes ces explications et pour votre engagement sans pareil.

L’interview a été réalisée par Mme Françoise Hetto-Gaasch, membre du comité d’Europa Donna Luxembourg en mai 2022.

Contact

Lisez nos autres articles sur Europa Donna Luxembourg en rubrique Santé.

L’hypnose

L’hypnose avec Amandine Perioli

L’hypnose est une bonne solution pour de nombreux troubles… Troubles du sommeil, anxiété, dépression, stress, angoisses, nervosité, irritabilité sont des dommages collatéraux causés par la

Naturopathe, ADNL, DB, David Blondiau, Académie de Naturopathie Luxembourg, Naturopathie

Le métier de naturopathe

Pourquoi devenir naturopathe ? Ces dernières années ont été difficiles et compliquées à bien des niveaux. De ce fait, de nombreuses personnes ont changé leurs

Pour vous

Articles suggérés

les vrais faux, les faux vrais, démêler le faux du vrai, Nadia Terki

Démêler le vrai du faux…

Les faux vrais et les vrais faux… Nous faisons de plus en plus attention à notre alimentation. Mais, même quand on souhaite faire au mieux

L'art du sourire

L’art du sourire

La première chose que l’on regarde lorsque l’on parle à une personne c’est son sourire.Lorsque celui-ci est éclatant, il retient toute notre attention. Il est