Les bonnes résolutions pour de meilleures défenses

meilleures défenses
Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
Imprimer
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Mieux vaut prévenir que guérir et s’octroyer les meilleures défenses. Pour protéger notre corps contre les agents pathogènes, il est très important que notre système immunitaire fonctionne de manière optimale. Malgré notre qualité de vie élevée, notre immunité est fragile. Et ce alors que la pression sur notre immunité augmente, faut-il le rappeler? Mais nous pouvons y remédier. 

Les bêta-1,3/1,6-glucanes, les alliés de notre immunité pour une meilleure défense

Nous vivons de manière beaucoup plus hygiénique et notre nourriture contient beaucoup moins de germes qu’avant. Notre système immunitaire inné était autrefois stimulé par des levures naturelles sur les fruits et légumes, dont les bêta-1,3/1,6-glucanes. Ceux-ci ont en grande partie disparu en raison des normes alimentaires plus strictes, de l’utilisation de fongicides, de la congélation, etc. De plus, la surconsommation d’antibiotiques affecte également la flore intestinale, essentielle pour notre système immunitaire. 

défense

Pour renforcer l’immunité il est important d’avoir une alimentation saine, en plus d’une bonne nuit de sommeil, d’assez de détente et de beaucoup d’exercice. Les bêta-1,3/1,6-glucanes, les plantes immunostimulantes et les nutriments peuvent nous aider à renforcer notre système immunitaire. Des études montrent que de tous les composants qui activent le système immunitaire inné, les bêta-1,3/1,6-glucanes de Saccharomyces cerevisiae (levure de bière ou levure de boulanger) sont les plus efficaces.

Les bêta-1,3/1,6-glucanes sont des glucides complexes et non digestibles avec une structure ramifiée spéciale. Ils se trouvent dans la paroi cellulaire des levures et des moisissures. Parce que ces formes de vie constituent une possible menace pour les humains depuis des millénaires, le système immunitaire inné a développé la capacité de reconnaître les bêta-1,3/1,6-glucanes et d’y répondre par une forte réponse immunitaire.

Plus de 800 études ont montré que les bêta-1,3/1,6-glucanes activent nos cellules immunitaires, les macrophages, les cellules ‘natural killer’ et les neutrophiles. Des études montrent aussi que les bêta-1,3/1,6-glucanes de champignons tels que le maitake, le shiitake et le reishi adhèrent moins bien aux récepteurs CR-3 des neutrophiles et sont donc moins actifs sur le système immunitaire que les bêta-glucanes de la levure de bière.

Vitamine C: classique mais bien d’actualité

La vitamine C ou l’acide ascorbique est importante pour un tissu conjonctif fort, la première barrière que les agents infectieux doivent traverser. La vitamine C inhibe la fixation et la multiplication des virus. La vitamine C est importante pour plusieurs mécanismes immunitaires: la division des globules blancs B et T, la production d’interféron par les cellules infectées, l’activité phagocytaire  des macrophages (qui mangent les envahisseurs), la production du facteur du complément C3, qui à son tour incite les cellules B à produire plus d’anticorps. 

Sélénium: la clé de notre immunité

Le sélénium augmente la quantité de lymphocytes T et stimule l’activité des cellules natural killer, de sorte que des éléments étrangers sont mieux reconnues. Le sélénium favorise également la production d’anticorps par les lymphocytes B. Surtout en synergie avec le zinc, le sélénium est un activateur de la résistance très efficace.

Enfin, le sélénium est un cofacteur important de la glutathion peroxydase, une enzyme antioxydante importante, qui détermine également l’activité des cellules T et est essentielle pour la capacité phagocytaire des macrophages. Une bonne source de sélénium est le composé organique sélénométhionine, qui est entre autres stocké dans la levure de bière.

Le zinc: synergique avec le sélénium

Le zinc joue un rôle clé dans le fonctionnement du système immunitaire. Il est essentiel pour le bon fonctionnement du thymus, la glande avec un rôle central dans l’immunité. Le zinc favorise la maturation des cellules T du thymus (avec le sélénium) et améliore ainsi la fonction de ces cellules immunitaires. Le zinc aide les macrophages à éliminer les envahisseurs étrangers, les cellules mortes et les débris cellulaires. Il a également été démontré que le zinc réduit la fréquence des infections aiguës des voies respiratoires inférieures chez les enfants d’âge préscolaire et les tout-petits et peut réduire sensiblement la durée du rhume.

… et bien sûr la vitamine D

La vitamine D est très importante pour la prévention des infections. Une étude américaine portant sur 19.000 adolescents et adultes a révélé que les personnes ayant les niveaux les plus bas de vitamine D dans le sang étaient 40 % plus susceptibles de développer une infection respiratoire que celles ayant des niveaux plus élevés de vitamine D dans le sang. La vitamine D contribue principalement à la différenciation de diverses cellules immunitaires.

Quel complexe de bêta-glucanes?

Les bêta-glucanes sont très sûrs à utiliser pour les enfants et les adultes. Ils conviennent également à usage prolongé. Les bêta-glucanes conviennent pendant la grossesse et l’allaitement. Contrairement à l’échinacée, les bêta-glucanes ne peuvent pas surstimuler l’immunité et conviennent également lors d’affections auto-immunes et aux allergies.

Les bêta-1,3/1,6-glucanes purifiés de levure de bière peuvent être utilisés en cas de sensibilité à Candida. Choisissez un complexe de bêta-1,3/1,6-glucanes de 300 à 600 mg par jour soutenu par des nutriments renforçant la résistance tels que la vitamine C, le sélénium, le zinc et la vitamine D3.

Lisez nos autres articles en rubrique Santé.

défense
Gratin aubergine et patate douce

Gratin d’aubergine et patate douce

Voici une recette de gratin d’aubergine et de patate douce. Une recette originale concoctée par notre diététicienne de référence, Virginie Di Tore. Notre collaboratrice nous prépare

Pour vous

Articles suggérés

sucre, le sucre est mauvais, le sucre est nocif pour la santé

Manger moins de sucre et mieux vivre

Notre interlocutrice est Anne Villeroy Lammar qui est naturopathe, conseillère en hygiène de vie et réflexologue plantaire. C’est à travers ce prisme que nous allons

les vrais faux, les faux vrais, démêler le faux du vrai, Nadia Terki

Démêler le vrai du faux…

Les faux vrais et les vrais faux… Nous faisons de plus en plus attention à notre alimentation. Mais, même quand on souhaite faire au mieux