Le bonheur des Bergeronnettes ? Se retrouver toutes ensemble et partager des moments inoubliables à vélo

bergeronnettes
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Les bergeronnettes sont un groupe de nanas géniales et sportives qui ont la passion du cyclisme en commun.

Durant cette pandémie et les différents confinements, de nombreuses personnes se sont découvertes une passion pour le cyclisme. D’autres en ont profité pour s’adonner davantage à leur sport favori. Ce fut le cas de Joëlle Kremers et d’Olivia Leroy, deux amies passionnées de cyclisme. Elles ont créé il y a quelques mois le « Cyclo-Club des Bergeronnettes », un club cycliste 100% féminin dans la région d’Arlon-Luxembourg. 

Olivia Leroy et Joëlle Kremers avaient l’habitude de rouler toutes les deux à vélo, mais de manière individuelle. Comme Joëlle était en télétravail, elles en ont profité pour faire régulièrement des sorties à vélo ensemble dès le début de la pandémie. 

Un réel bonheur, comme en témoigne Olivia Leroy : « Depuis 3 ans, je faisais partie du Cyclo-club de Weyler, un club cycliste à Arlon composé majoritairement d’hommes. Grâce à nos randonnées à vélo avec Joëlle, on s’est dit que c’était finalement une très chouette expérience de faire du cyclisme entre femmes. Le cyclisme n’est pas vécu de la même manière entre la gent masculine et féminine. Les femmes n’ont pas les mêmes performances sportives que les hommes. C’est pourquoi elles prennent vraiment du plaisir à rouler ensemble, sans se mettre la pression. »

Joëlle et Olivia se sont alors dit qu’il serait intéressant de créer un club cycliste 100% féminin à Arlon, vu qu’il n’en existait pas jusqu’à présent. « Très vite, nous sommes parvenues à fédérer d’autres personnes à notre projet. Je connaissais plusieurs femmes qui faisaient du VTT et d’autres femmes qui suivaient les cours de spinning que je donne à l’Athletic Center d’Arlon. Nous avons également parlé de la création de notre Club autour de nous, y compris dans la presse. Aujourd’hui, le Cyclo-Club des Bergeronnettes compte une trentaine d’affiliées. Nous avons désigné plusieurs capitaines pour encadrer les groupes de randonnée chaque weekend. », explique Olivia Leroy. 

Les statuts de l’asbl « Cyclo-Club des Bergeronnettes » ont été signés en juillet dernier. Il existe désormais trois clubs cyclistes à Arlon, dont un spécialement dédié aux femmes : 

Mission et projets futurs

bergeronnettes

Le Cyclo-Club des Bergeronnettes s’est donné pour mission de promouvoir la pratique du cyclisme en général et parmi les femmes en particulier.

A cet effet, le Club organise différentes activités liées à la pratique du cyclisme entre femmes. Ces activités comprennent par exemple l’organisation : de randonnées à vélo, de groupes pour se rendre au travail en vélo, de stages de cyclisme en Belgique et à l’étranger. Le Club peut aussi organiser toute autre activité favorisant son objet.

De futurs projets et partenariats verront bientôt le jour. Les membres du Comité des Bergeronnettes ont des idées plein la tête. En voici quelques-unes : 

  • Collaborer avec l’ASBL Cheveux au Vent à Arlon. Cette asbl propose, à travers des ballades à vélo, des moments de partage entre un volontaire valide et une personne fragilisée. Les vélos sont adaptés et permettent de s’assoir à plusieurs. L’asbl a déjà établi des partenariats avec le Centre La Clairière, la Seigneurie de Ville-en-Pré et la résidence de la Knippchen situés à Arlon.  
  • Proposer des ateliers aux femmes en vue de favoriser leur autonomie lors de la réparation de leur vélo (pneu crevé…).
  • Créer les propres randonnées du Cyclo-Club des Bergeronnettes. Pour l’instant, les Bergeronnettes participent à des sorties organisées chaque weekend par d’autres clubs cyclistes du Luxembourg et de la Province de Luxembourg en Belgique. 
  • Organiser un stage qui combinera à la fois des cours de stretching, de yoga… donnés par Olivia Leroy et des randonnées à vélo.

Les Bergerotafeuses et le MVOS 2021

Habituées au vélotaf, les Bergeronnettes ont participé au traditionnel MVOS (Mam Vëlo op d’Schaff) qui s’est déroulé du 15 mai au 31 juillet au Luxembourg. 

bergeronnettes

MVOS est un concours organisé par le Ministère de la Mobilité et des Travaux publics ayant comme objectif la promotion du vélo comme moyen de transport pour aller à l’école ou au travail.

Cette action de sensibilisation, qui met l’accent sur la participation plutôt que sur la performance, vise à modérer l’usage individuel de la voiture en faveur du vélo et du déplacement multimodal. Vanessa Grandjean, psychologue au Centre Hospitalier de Luxembourg (CHL) : « Pendant l’action MVOS, les participants doivent faire au minimum 15 sorties entre le 15 mai et le 31 juillet. Notre équipe des Bergerotafeuses a eu la chance d’être qualifiée et d’obtenir un prix. »

« Lors de ce défi, notre équipe des Bergerotafeuses a été celle qui a publié le plus de photos sur le site internet du MVOS. Lors de chaque trajet, nous avions pris l’habitude de prendre une photo différente. C’était vraiment génial, on laissait libre court à notre créativité. », commente à son tour Sarah Calus.  

Joëlle Kremers : « Nous avions déjà toutes participé à d’autres campagnes MVOS mais jamais dans la même équipe, ni avec le même état d’esprit. Cette fois-ci, on s’écrivait des messages pour s’informer de nos départs, pour mieux se coordonner entre nous ou encore pour se motiver les unes les autres. »

Les avantages du vélotaf

Aller au travail en vélo séduit de plus en plus. Outre les bienfaits sur la santé, le vélotaf comporte certains atouts : 

  • Sensation de bien-être général.
  • Meilleure humeur à l’arrivée sur le lieu de travail. 
  • Trajet économique et plus rapide, avec une estimation plus précise de la durée du trajet.
  • Facilité pour se garer (si le lieu de travail dispose d’un parking à vélos, bien sûr).

Les freins possibles

Il reste cependant certains freins à la pratique du vélotaf (peur du vol, de transpirer, peur de se blesser, les conditions météorologiques, le manque de vestiaires…). Si votre lieu de travail ne dispose pas d’un vestiaire avec douches, rassurez-vous, il suffira simplement de se laver avec un gant de toilette ou des lingettes. Il est en effet rare de transpirer le matin, même en été. 

Le Luxembourg par les pistes cyclables

Le Luxembourg est un pays magnifique et idéal pour pratiquer le vélo en toute sécurité. « C’est tellement agréable de rouler à vélo au Luxembourg. Les pistes cyclables sont belles et nettoyées. », témoigne Vanessa Grandjean. Linda Godfrind, secrétaire médicale au CHL, est elle aussi ravie : « Même trois ans après, je suis toujours émerveillée par les vues splendides que nous offre le Luxembourg (et la région d’Arlon). On se sent tellement proches des éléments naturels. »

Au Luxembourg, tout est fait pour faciliter le quotidien des cyclistes. Saviez-vous par exemple que la ville de Dudelange met à la disposition des cyclistes 3 stations de réparations de vélos, permettant ainsi de faire de petits dépannages ? Ils sont situés au Parc Emile Mayrisch, au jardin d’apprentissage du vélo sur le site NeiSchmelz et près de la station de lavage de vélos rue Reiteschkopp. 

Pour votre sécurité, équipez-vous

bergeronnettes

Si comme les Bergeronnettes, vous prévoyez d’aller au travail à vélo, pensez à bien vous équiper. Le port du casque est fortement recommandé et augmentera votre sécurité en cas de chute ou d’un accident avec un véhicule. 

Pour augmenter votre visibilité sur la route, voici quelques recommandations à suivre : 

  • Munissez-vous d’un sac à dos (gilet, bandes…) fluo.
  • Placez une lampe à l’arrière de votre vélo. Idéalement,  celle-ci devra fonctionner à tout moment de la journée.
  • Si vous le souhaitez, portez un casque doté de clignotants qui indiquent votre direction. 
  • Installez des émetteurs à l’arrière de votre vélo. Connectés à votre compteur GPS Garmin ou votre Bike GPX, ils pourront vous prévenir en temps réel de l’arrivée d’une voiture derrière vous. 

Ce matériel sécurisant est une nécessité, car comme le souligne Sarah Calus : « Bien souvent, les cyclistes n’entendent pas lorsque les voitures arrivent derrière eux. Et c’est d’autant plus vrai aujourd’hui qu’il y a de plus en plus de voitures électriques sur les routes. »

En automne et en hiver, le risque de chute est plus important et les conditions météorologiques peuvent décourager la pratique du vélo. Pourtant, bon nombre de cyclistes continuent à faire de la randonnée et à vélotafer. Pour cela, il suffit de s’équiper correctement (lampe, gants, cuissards et collants de qualité…) et d’utiliser un vélo adapté (de type Gravel) pour pouvoir rouler plus aisément sur les routes et les pistes cyclables peu dégagées. 

bergeronnettes

Conseils, Contacts

Si vous souhaitez découvrir le plaisir d’aller travailler à vélo dans la bonne humeur et la convivialité : 

  • Devenez membre du Cyclo-Club des Bergeronnettes 
  • Consultez la page Facebook Vélotaf Belgique-Luxembourg
  • Consultez le site internet du Arlon Cycling Club (https://www.arlon.cc/). Vous y découvrirez de beaux parcours à faire à vélo dans la province de Luxembourg en Belgique et au Luxembourg (Strassen, Esch/Belval…) au départ d’Arlon. Ces parcours sont adaptés aux adultes et aux enfants, quel que soit le niveau et le type de vélo utilisé (urbain, électrique, VTT, Gravel).

Article écrit par Céline Buldgen

Lisez nos autres articles en rubrique Letz Move.

Pour vous

Articles suggérés

BLANCREME

Blancrème dévoile ses délices de Noël

Blancrème dévoile ses confiseries de Noël avec sa nouvelle collection Candyland.Les coffrets et crackers renferment des routines pour toutes les envies et s’invitent sous le