Inqualifiable Michel Fouarge

Michel Fouarge
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Michel Fouarge est un enfant du pays, il a 48 ans, est né à Dudelange et est un homme pas comme les autres. Il a la particularité de ne pas entrer dans des cases. Que fait-il dans la vie ? Un nombre de choses inimaginables, à se demander si Michel a la chance d’avoir des journées plus longues que les nôtres. Michel a une licence de marketing et de management mais a très peu travaillé dans ce domaine car il a vite été aspiré par nombre d’aventures incroyables et toutes en rapport avec l’univers artistique. 

Qui est-il ?

Mannequin de mode, mannequin photos, chanteur, acteur, photographe à son tour et artiste ou plutôt photographe/graphiste, créateur de vêtements de deux marques qui sortiront prochainement… Le dénominateur commun à toutes ses activités est l’IMAGE sous toutes ses formes et ses facettes. Michel a toujours été attiré par l’univers artistique. C’est un artiste qu’il est difficile de qualifier car il touche à tout.

Il agit à l’instinct. Il est dans son monde, dans son univers avec sa vision des choses. C’est un perfectionniste complètement acharné de travail.

On l’apprécie pour sa gentillesse et parce qu’il a su rester nature, simple et plein de valeurs essentielles qu’il transmet à son fils Dylan de 14 ans.

La mode

Michel a été remarqué dans la rue à l’âge de 18 ans. Sans trop y croire, il a  débuté très tôt sa carrière dans le mannequinat international. Egérie de Giorgio Armani et Gianfranco Ferré, c’est avec beaucoup de nostalgie tout de même qu’il nous montre des photos de défilés qui témoignent de ce passé prestigieux et plein de paillettes. Il a également défilé pour Calvin Klein, Gucci, Kenzo, Prada

Michel a défilé aux côtés de Kate Moss, Naomi Campbell, Marcus Shenkenberg, Tanga Moreau, Ophélie Winter, Greg Hansen, Eva Herzigová… et a également travaillé durant 3 ans pour l’agence de mannequin Vogue à Zürich en qualité de Booker et relooker. Il a aussi été Directeur du marketing Europe pour Comstock Images (3ème plus grande banque d’images au monde à l’époque).

Une carrière brisée

En 2002 Michel a été victime d’un grave accident de la route. En pleine ascension il a été stoppé net dans sa lancée et a passé de longues années entre un lit d’hôpital et une chaise roulante : une descente aux enfers. Des années difficiles faites d’opérations et de rééducation motrice.

C’est à cette période que son papa lui a offert du matériel informatique et qu’il s’est initié à Photoshop entre autres. Son but était d’apprendre une manière de retranscrire ses visions imaginaires en réalité virtuelle et graphique.

C’est à ce moment précis de sa vie qu’il s’est réinventé afin d’aller de l’avant. Beaucoup auraient lâché prise mais Michel lui, a choisi de se battre et de surmonter cette épreuve que la vie a mis en travers de sa route dorée. Il laisse sa place sur les podiums pour se vouer à la photographie d’art et au graphisme.

La photographie ou la traversée du miroir

Michel Fouarge

Michel a débuté la photo après son accident de voiture. Cela lui a permis d’avoir un nouveau but et de s’exercer à son tour à être derrière l’objectif. Il a eu le temps d’apprendre à regarder la vie autrement et a trouvé sa signature particulière. Particulière car il passe de photos de mode à des photos plus spéciales, tournées vers un univers onirique. Michel est un photographe caméléon qui s’adapte aux demandes qu’on peut lui faire mais surtout qui s’adapte à ses envies, à ses folies de l’instant présent.

Pour exercer ses différents arts, on ne peut que remarquer l’amour pour la lumière dont est épris Michel. Ses photos en sont un exemple flagrant. Il sait en jouer et en abuser afin de parvenir à ses fins.

La photographie est pour lui une seconde nature. Il a été et est toujours photographe pour de nombreux magazines de mode, créateurs de mode et agences qui lui confient régulièrement leurs modèles pour des couvertures de magazines ou des campagnes publicitaires en tous genres.

Il a d’ailleurs été sélectionné parmi de nombreux photographes pour tirer le portrait des escrimeurs français et champions du monde, pour les Jeux Olympiques de Tokyo en tant que photographe artistique mode pour la Fédération Française d’Escrime.

Illustrateur de livres

Michel a participé à des concours de graphisme et son style a été remarqué rapidement. Il est devenu l’illustrateur de livres comme par exemple Alvion et maintenant pour beaucoup d’autres auteurs. Alvion est une saga héroïque fantaisie qui compte une quinzaine d’ouvrages. Dans ses illustrations, Michel maîtrise vraiment l’art du détail (raison pour laquelle il a été choisi également).

L’art numérique 

Michel est autodidacte dans l’univers pictural. Il a mis entre 12 et 14 ans pour parfaire sa méthode de travail nommée « Ab nihilo », locution latine qui signifie « à partir de rien ». A ce jour, il a produit de nombreuses  oeuvres.

Il a fait à ce jour plusieurs expositions à Paris, Londres, Luxembourg… Notez que Michel est coté en galeries.

Ses oeuvres sont purement ce que l’on nomme de l’art cellulaire (images purement numériques réalisées sur un ordinateur). Pour être plus claire, j’expliquerai cela par le fait que Michel codifie des cellules à l’infini. La complexité de cet art est de garder son inspiration car les tâches répétitives pourraient rendre fou !
Ses tableaux sont abstraits ou figuratifs. Des mois sont parfois nécessaires pour créer une oeuvre et quand on s’approche, on comprend mieux pourquoi. Il compose ses cellules qui sont démultipliées à l’infini et divisée en 4 couleurs de base minimum. Ses cellules se divisent du haut, vers le bas et de la gauche vers la droite et AUCUNE n’est similaire. Ce sont ces fameuses cellules qui donnent corps, matière, relief et volume à ses oeuvres. 

Et cela donne quoi ?

Le résultat est une oeuvre multiple qui s’admire de loin tout d’abord et de près ensuite. C’est un enchevêtrement de lignes, de courbes, de couleurs qui donnent vie à un tableau que chacun lira, percevra et appréciera différemment. Ce sont des compositions, des assemblages, des combinaisons qui font de son art, un art populaire et accessible à tous.

C’est la promiscuité et le nombre infini de cellules qui créée une unité, un tout cohérent et lisible de mille manières. Quand on observe l’oeuvre de loin, nous sommes touchés, captivés et lorsque nous nous approchons, nous sommes troublés par l’infiniment petit qui règne et créée ce TOUT, cette grandeur, cette profondeur, ce relief étonnant. Cette mosaïque infiniment petite provoque une profondeur, des reliefs qui deviennent cohérents et nous emportent dans nos rêves, notre inconscient.

Un style fort apprécié

Son style a été fort apprécié par la prestigieuse institution des Arts et des Lettres à Paris, par le petit-fils d’Edgar Faure.

Michel part de son écran blanc et se lance dans une nouvelle aventure qui va durer des semaines… des mois… Ses oeuvres se lisent à 360° et peuvent se positionner comme bon vous semble selon votre lecture personnelle et votre sensibilité.

Comment qualifier ses oeuvres abstraites empreintes d’onirismes et de spiritualité, où l’on peut entrevoir ce que bon nous semble ? Bonne question qui restera sans réponse.

La particularité de ses oeuvres est qu’elles seront dupliquées maximum 5 fois et que les acheteurs peuvent choisir les dimensions qu’ils veulent par rapport à leurs envies ou leurs besoins. Les oeuvres peuvent aussi bien faire 80X80cm que 4mX4m…

Ses tableaux sont imprimés sous Diasec® : Procédé breveté qui permet de garantir la préservation de photographies. L’image est imprimée puis une fine couche de résine acrylique est appliquée dessus sans dénaturer ni les couleurs, ni l’aspect du papier. Le Diasec® est une solution idéale pour la mise en valeur des oeuvres. C’est très moderne et minimaliste.

L’acteur

En fait, Michel a déjà tourné plusieurs publicités internationales, quatre courts-métrages dont trois dans lequel il est l’acteur principal. Il tourne actuellement des pilotes pour divers producteurs pour de futurs projets de séries. Nous avons vu les trailers : c’est vraiment pas mal du tout ! De surcroît, il passe bien à l’écran et accepte souvent des rôles de flic ou de méchant. Affaire à suivre…

Lisez nos autres articles People en rubrique Lifestyle.

Poke bowl

Poke bowl au saumon mariné

En ce mois de septembre, Virginie di Tore vous propose une recette de Poke Bowl au saumon mariné. Un bonheur pour les yeux et les

Pour vous

Articles suggérés

ostéopathie pour animaux

L’ostéopathie pour animaux

L’ostéopathie est une approche thérapeutique qui vise à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité qui troublent le bon fonctionnement du corps humain. Cela