Le yoga, un allié durant la pandémie

yoga
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

La cote de popularité du yoga a réellement explosé au cours de la dernière décennie et l’engouement pour la discipline continue à croître. Le yoga a de multiples facettes et permet de combattre de nombreux maux.

Le yoga permet de gérer son stress en ces temps de pandémie. Il fait partie des activités qui nous permettent d’atteindre cet objectif. Nous avons rencontré Perla Ghidale, professeur de yoga depuis 2003 afin d’en discuter. Elle a suivi sa formation de 4 ans à Liège à l’école Mitra dans la tradition de Krishnamacharia.

Un accompagnement personnalisé

yoga
©Etienne Delorme

Perla a fait le choix de ne pas avoir de point de chute. Elle se déplace au domicile de ses élèves. Ainsi ses élèves n’ont pas le stress d’un déplacement supplémentaire.

Perla tient à balayer les images et les clichés autour du yoga. La presse féminine s’en donne à coeur joie en prenant des photos incroyables de mannequins qui prennent des postures de folie ! Le yoga, ce n’est pas cela… Il ne faut pas forcément être beau/belle, jeune, souple pour pratiquer le yoga. Perla insiste sur le fait que le yoga est une pratique individuelle et que les cours de groupe sont un compromis occidental. 

Perla préconise des cours individualisés en partant du principe que chaque personne est différente, a des attentes différents et des besoins différents. En fait, elle s’adapte au parcours de vie de ses élèves, à leur situations personnelle et professionnelles. Son but est d’apporter un équilibre, un mieux être, de les aider à mieux gérer leurs émotions (stress, colère, tristesse).

L’outil principal qui va être utilisé chez les débutants sera la prise de conscience du corps  et la respiration. Le yoga, ce n’est pas que des postures.

Le début de l’accompagnement consiste à fixer un objectif en fonction de ce que la personne souhaite. Et les objectifs évoluent, s’affinent ou changent avec le temps. Perla souhaite que ses élèves deviennent autonomes et s’approprient les outils du yoga afin de les utiliser quand ils en ont besoin. 

Perla peut vous apprendre à canaliser vos émotions, vos pensées en utilisant la voix, la relaxation, la concentration, l’intériorisation. Elle utilisera les outils adéquats en fonction des besoins.

Le yoga et le Covid

Les gens doivent prendre conscience que le climat anxiogène actuel qui dure et perdure est palpable. Qu’on le veuille ou pas, Perla nous disait qu’il finit par entrer en nous avec les conséquences multiples que cela peut engendrer selon les sensibilités de chacun. Elle préconise donc de reconstruire un équilibre entre vie privée et professionnelle. Elle voit dans ses relations, des gens qui sont en télétravail et qui n’arrivent pas à dire STOP. Pourquoi ? Car ils n’ont pas de repères.

Les personnes qui ne télétravaillent pas et sont en première ligne : soignants, enseignants, élèves, caissières, vendeuses sont confrontées en permanence à la pandémie. Elles vivent constamment dans un milieu anxiogène. En sortant de leur travail ces personnes aussi doivent être capables de « couper », de laisser leur stress redescendre et de lâcher prise.

Perla : « Nous avons tous besoin d’utiliser des outils qui nous permettent d’installer ces coupures. Ces outils permettent de gérer les émotions créées par la situation sanitaire. Ces outils peuvent être par exemple de très courts exercices de respiration de 2/3 minutes pour bien repartir. »

Est-ce que le yoga c’est pour vous ?

yoga
©Etienne Delorme

Perla nous affirme que oui, car c’est elle qui adapte la pratique à l’élève qu’elle a en charge. Et ce n’est surtout pas l’inverse, ce n’est pas à l’élève de forcer pour prendre des postures qui n’auraient pas d’intérêt.

Si son élève a par exemple besoin de détente, elle va travailler quelques postures qui vont apporter de la détente physique, quelques étirements mais très en douceur. Elle va lui apprendre à prendre conscience de sa respiration avec des exercices d’ouverture de la cage thoracique, lui apprendre à comprimer le ventre pour lui faire comprendre que « l’expire» se passe dans le ventre. Et une fois que ces notions sont acquises par le corps, Perla guide la respiration de son élève vers le vécu, le ressenti de sa respiration.

Le yoga est vraiment fait pour tout le monde puisqu’aucun prérequis particulier n’est nécessaire.

Le yoga dans quel but ? Avec quels résultats ?

yoga

Très rapidement, le yoga peut apporter un regain d’énergie, un sentiment de bien-être physique, moral, une atténuation de douleurs physiques.

Selon Perla, le yoga peut être un adjuvant à des traitements médicamenteux. 

Beaucoup de douleurs sont dues à l’anxiété, au stress, à la colère : le yoga ne peut donc que faire du bien. Beaucoup de personnes trouvent assez rapidement un réconfort en pratiquant le yoga car tous les phénomènes de somatisation disparaissent.

On peut également travailler sur la confiance en soi, sur son ancrage pour quelqu’un qui est incapable de se poser… Le yoga fait des miracles sur les femmes enceintes et après l’accouchement.

Le yoga peut apporter

Regain d’énergie, bien-être physique, atténuation des douleurs, confiance en soi, clarté d’esprit, ancrage, bon pour la grossesse et l’accouchement et en post-natal, élimination des tensions physiques.

Contact

Lisez nos autres articles en rubrique Letz Move.

Poke bowl

Poke bowl au saumon mariné

En ce mois de septembre, Virginie di Tore vous propose une recette de Poke Bowl au saumon mariné. Un bonheur pour les yeux et les

Pour vous

Articles suggérés

ostéopathie pour animaux

L’ostéopathie pour animaux

L’ostéopathie est une approche thérapeutique qui vise à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité qui troublent le bon fonctionnement du corps humain. Cela