La musique et ses bienfaits positifs sur la démence

la musique
Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
Imprimer
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Utilisée dans une démarche de soins, la musique permet d’améliorer le bien-être général et la qualité de vie des personnes atteintes de démence. Christine Dahm-Mathonet, chargée de direction de l’Info-Zenter Demenz (I-ZD), aborde avec nous le sujet. 

La démence se caractérise par un déclin lent et progressif des fonctions cognitives. À l’origine de cette maladie : un dysfonctionnement au niveau du cerveau. En conséquence, les personnes démentes ont des atteintes cognitives importantes (troubles de la parole, de la mémoire, de la concentration…) et une perturbation des compétences socio-comportementales.


Christine Dahm-Mathonet : « Si les fonctions cognitives et les aptitudes comportementales des patients déments s’altèrent progressivement dès le début de la maladie, leurs émotions restent toutefois jusqu’à la fin. Et c’est justement à ce niveau-là que la musique peut vraiment agir. Lorsque la communication verbale n’est plus envisageable, il est en effet toujours possible de rester en relation avec les personnes atteintes de démence par le biais de la communication non verbale. Or, la musique a justement la capacité de stimuler de façon positive les émotions et les souvenirs de la personne. On voit souvent que, lorsqu’une personne démente écoute de la musique, elle arrive, même si c’est pendant un court instant, à se reconnecter à elle-même, à son propre vécu, à sa propre personnalité, à ressentir et à exprimer ses émotions et ses souvenirs. Et c’est cette puissance magique qui fait de la musique un outil idéal pour atteindre les personnes atteintes de démence. »

Musicothérapie active ou passive en cas de démence

Au début de la maladie, les patients déments peuvent bénéficier d’une démarche thérapeutique active, qu’elle soit individuelle ou en groupe. Ils seront invités à chanter ou à manipuler de petits instruments de musique. À un stade plus avancé de la maladie, le musicothérapeute privilégiera un mode plus passif et une prise en charge individuelle. Les patients pourront écouter de la musique, tout en se relaxant. La musicothérapie passive est bien évidemment recommandée tout au long de la maladie.

« Ce qui est magnifique avec la musique, c’est qu’il existe des chansons pour chaque étape ou expérience de vie, chaque émotion… Il est dès lors possible d’utiliser des chansons d’amour, des chansons folkloriques, des chansons religieuses… en fonction de la biographie de la personne et de ses goûts personnels. Il est important de tenir compte également du contexte socio-culturel de la personne. », souligne Christine Dahm-Mathonet. « La musique permet alors d’entrer en relation avec la personne atteinte de démence, car très souvent elle déclenche un souvenir. On constate alors une interaction : les souvenirs déclenchent des émotions – et les émotions déclenchent des souvenirs. Le but de la musicothérapie est d’augmenter le bien-être du patient, en le stimulant ou en le relaxant. »
Les bienfaits de la musicothérapie sont alors une réduction significative de l’agitation, de l’anxiété et de la déprime et de la dépression.

A vos agendas !

L’équipe du Info-Zenter Demenz organisera une conférence sur le thème de la musicothérapie et de la qualité de vie avec une démence le 23 septembre 2021, de 18h30 à 20h30, à l’Abbaye de Neumunster. Cette conférence intitulée « Musik für mehr Lebensqualität bei Demenz » sera donnée en allemand par le Pr Theo Hartogh.

« Kanner, O Kanner, O quel malheur! » : ce livre de chansons traditionnelles luxembourgeoises conçu par l’Asbl MIL (Momenter Intensiv Liewen) est disponible en prêt au bureau de l’Info-Zenter Demenz.

Mincir avec la micro nutrition, Christel Heintz, Aminvital

Mincir avec la micronutrition

Mincir est toute une affaire… Chaque individu est différent, unique au niveau de son métabolisme, de ses comportements alimentaires, de ses besoins, mais aussi de

Pour vous

Articles suggérés

L'art du sourire

L’art du sourire

La première chose que l’on regarde lorsque l’on parle à une personne c’est son sourire.Lorsque celui-ci est éclatant, il retient toute notre attention. Il est