Merci aux pharmaciens

Merci aux pharmaciens en première ligne pour vous servir

HomeSantéLes Hôpitaux Robert Schuman, toujours engagés dans la sensibilisation et l’information autour...

Les Hôpitaux Robert Schuman, toujours engagés dans la sensibilisation et l’information autour des maladies rénales

En raison du contexte sanitaire actuel, le service Communication et l’équipe du Centre de Néphrologie des Hôpitaux Robert Schuman (HRS) qui, chaque année, organisent habituellement une Journée de sensibilisation à l’occasion de la Journée mondiale du rein, se voient contraint de modifier leurs plans. Au programme donc cette année : le lancement de plusieurs campagnes de communication destinées au grand public et aux professionnels de la santé. Lors de son interview, le Prof. Dr. Claude Braun, néphrologue et Directeur médical aux HRS, nous en toucha un mot. Il insista également sur l’importance de la vaccination anti-Covid-19 chez les patients en insuffisance rénale ou en attente de greffe rénale. 

Dans le cadre de la Journée mondiale du rein, célébrée ce 11 mars 2021, les HRS lanceront une campagne de communication autour de la thématique de l’insuffisance rénale sur leurs réseaux sociaux. Pr Braun : « Nous allons également mettre en ligne une vidéo dédiée au traitement par hémodialyse sur notre site acteurdemasante.lu (https://acteurdemasante.lu/fr/maladies-renales/). Encore aujourd’hui, de nombreuses rumeurs et des mythes circulent autour de l’hémodialyse, engendrant ainsi diverses inquiétudes au sein de la population. Cette vidéo est un peu une entrée en matière pour répondre aux questions que le grand public se pose. »

ADMS
Informez-vous sur les maladies rénales grâce au site acteurdemasante.lu

Suite à la demande des équipes de néphrologie, le Service Communication des HRS communiquera également auprès des médecins généralistes et des médecins spécialistes pour leur rappeler les spécificités de l’offre de soins proposée au centre de Néphrologie des HRS et l’existence d’une ligne directe (numéro dédié) en faveur d’un contact direct avec les néphrologues. Le Pr Braun : « Cette campagne de communication intervient dans le cadre de la certification de notre centre de Néphrologie – obtenue il y a deux ans maintenant – dont l’un des critères d’exigences est d’assurer l’accessibilité et la disponibilité de notre offre de soins. De plus, elle s’aligne parfaitement avec la vision stratégique qu’ont les HRS de promouvoir des partenariats entre disciplines médicales et de créer des filières ville-hôpital dans le but de fluidifier le parcours des patients. »

Vaccination anti-Covid-19 et IR

La pandémie de Covid-19 crée une grande angoisse chez les patients en insuffisance rénale chronique, les patients greffés d’un rein et leurs familles. « Nous recevons quotidiennement des demandes d’informations sur la maladie, les vaccins, et nous comprenons leurs inquiétudes. Il faut savoir que les patients dialysés ou les patients greffés d’un rein ont un risque multiplié par 15 d’avoir une forme grave du Covid-19 quand on compare à la population générale. Pour les patients greffés, des études réalisées en Belgique, en France et en Grande-Bretagne ont montré que le taux de mortalité s’élevait à plus de 30% en cas d’infection au Covid-19, alors que le risque est d’environ 2% pour la population normale. La protection de ces patients via la vaccination reste le seul moyen – en complément des gestes barrières – de leur garantir une protection à un plus haut niveau. », nous expliqua le Pr Braun.

Le Luxembourg-Transplant (Président Prof Claude Braun) et la Société Luxembourgeoise de Néphrologie (Président Dr. Aduccio Bellucci) ont donc décidé d’envoyer une lettre ouverte au Ministère de la Santé et au Directeur de la Santé, le Dr Jean-Claude Schmit, en faveur d’une priorisation des patients en insuffisance rénale chronique et les patients greffés rénaux dans la stratégie vaccinale nationale contre le Covid-19. Le Pr Braun précisa : « Notre requête se joint à celle de nos homologues belges et français qui ont fait une demande identique à leurs autorités respectives. Nous sommes bien évidemment conscients qu’il existe d’autres profils de patients gravement malades considérés comme prioritaires. »

Entre inquiétude et lueur d’espoir

L’apparition de nouveaux variants du Covid-19 (britannique, sud-africain, brésilien…) inquiète. Il faut en effet s’attendre à une augmentation de la propagation du virus, une diminution probable de l’efficacité des vaccins… avec pour conséquences une surcharge de travail dans les unités de soins intensifs et un personnel à bout de souffle. Le Pr Braun : « La rapidité des vaccinations au sein de la population générale et la priorisation de certains groupes de patients sont essentiels pour gagner « cette course contre la montre ». Soyons optimistes. Des études cliniques internationales sont en cours, apportant avec elles de belles perspectives, ne serait-ce que la mise sur le marché de vaccins supplémentaires ou de médicaments qui stoppent la réplication du virus. »

Fragilisés par leur état de santé, les patients insuffisants rénaux ou greffés rénaux ont tout intérêt à se faire vacciner le plus précocement possible contre des maladies infectieuses (Covid-19, tétanos, grippe saisonnière, etc.). 

Source :

Letz be healthy du mois de mars.

Post - Luxembourg - Santé
Céline Buldgen
Journaliste multimédia

ARTICLES LIÉS

À LA UNE