Home Santé Suivre un patient diabétique en tant qu’infirmiers de consultation en diabétologie

Suivre un patient diabétique en tant qu’infirmiers de consultation en diabétologie

A l’occasion de la Journée mondiale du diabète, célébrée chaque année le 14 novembre – et dont le thème principal de la campagne de sensibilisation pour 2020 est « Le personnel infirmier et le diabète » – Valérie Dalstein et Nicolas Weitz, deux infirmiers responsables de la consultation infirmière de diabétologie au Centre Hospitalier de Luxembourg (CHL) nous font part de leur rôle d’accompagnement du patient diabétique dans l’autogestion de sa maladie.

La consultation infirmière d’éducation thérapeutique a pour objectif d’aider les patients à prendre soin d’eux-mêmes et de favoriser leur implication dans les décisions et actions relatives à leur santé.

Valérie Dalstein nous explique : « En tant qu’éducateur de la santé, nous aidons le patient à développer son empowerment afin qu’il puisse devenir acteur de sa santé et qu’il soit maître de son destin. Notre rôle est d’accompagner au mieux chaque patient et de le sensibiliser lorsque certains blocages ne facilitent pas l’adoption de comportements bénéfiques pour la santé. Bien que nous déterminions au préalable des objectifs sécuritaires pour la santé du patient, c’est toujours au patient à déterminer ses propres objectifs de santé. »

« Les objectifs thérapeutiques et les demandes d’information des patients vont véritablement conditionner notre accompagnement. Les consultations individuelles peuvent être fort rapprochées en cas d’annonce du diagnostic ou d’un besoin d’information particulier après un changement de traitement par exemple. Elles seront beaucoup plus espacées lorsque le diabète est bien stabilisé et qu’il s’agit plutôt de consultations de contrôle. », ajoute Nicolas Weitz.

Transversalité et complémentarité

Les interventions de l’infirmière spécialisée en diabétologie auprès du patient diabétique sont essentielles. D’autant plus que, depuis quelques années déjà, le Luxembourg est confronté à une pénurie de diabétologues.

L’approche inclut notamment : 

– Information, entretien motivationnel, suivi coaching

– Une éducation technique : 

• utilisation des dispositifs d’injection : stylos à insuline ou autres traitements injectables, pompes à insuline externes.

• utilisation des dispositifs d’autosurveillance de la glycémie : autocontrôle des glycémies capillaires, ou mesure continue du glucose. 

– Apprentissage de l’insulinothérapie fonctionnelle.

Valérie Dalstein commente : « Dès la première consultation, nous transmettons au patient des connaissances théoriques fondamentales indispensables à la compréhension de sa pathologie et nous l’informons des traitements qui peuvent être envisagés. Nous partons toujours du principe qu’une meilleure compréhension de la maladie donnera lieu à une meilleure gestion du diabète. Bien évidemment, nous devons toujours adapter nos paroles en fonction de chaque patient, de ses possibilités d’apprentissage, de sa compréhension de la pathologie ou encore de l’étape à laquelle il se trouve dans son processus d’acceptation de la maladie. La prise en charge du patient diabétique tient compte également de son implication à changer ses comportements en faveur de sa santé (pratiquer une activité physique régulière, avoir une alimentation équilibrée et adaptée, respecter le traitement prescrit, etc.). C’est pourquoi l’infirmière de consultation en diabétologie travaille toujours en étroite collaboration avec une équipe multidisciplinaire (médecin endocrinologue, diététicienne, psychologue…) et participe aux staffs cliniques qui ont lieu une fois par semaine.  »

Soulignons également que des consultations individuelles et des informations/éducations de groupe sont planifiées selon les cas.Les femmes qui viennent de recevoir un diagnostic de diabète gestationnel ont en effet la possibilité de participer à des séances de groupe qui sont organisées conjointement avec une diététicienne. Ces séances ont lieu une fois tous les 15 jours en français et une fois tous les 15 jours en anglais. Pour les patients atteints du diabète de type 1 ou du diabète de type 2, chaque séance en groupe aborde un thème spécifique pour une mise à jour des connaissances. « L’organisation de tels groupes d’éducation à la santé reste toutefois limitée. Nous devons tenir compte de plusieurs facteurs : la spécificité de la langue des participants, leur disponibilité, etc. », précise Valérie Dalstein.  

La téléconsultation en diabétologie

La crise sanitaire liée au Covid-19 a fait décoller la téléconsultation en diabétologie, démontrant ainsi sa réelle plus-value dans l’approche proposée aux patients diabétiques. Il faut dire que de plus en plus de patients utilisent des objets connectés pour la gestion et le suivi de leur diabète.

Nicolas Weitz : « En vue de préparer la séance de téléconsultation, nous demandons au patient de nous envoyer par mail ses données de santé (taux de glycémie, poids, tension artérielle…) ainsi que des photos pour que nous puissions les recevoir et les analyser. Le contact vocal par téléphone complète la consultation avec la personne et évaluer si elle gère bien son diabète. Même si la téléconsultation comporte quelques limites, dont l’absence de communication non verbale, elle s’avère être un outil très intéressant pour faire un suivi chez les patients diabétiques de type 1 ou de type 2 qui ont besoin d’une aide ponctuelle ou pour réduire le nombre de déplacements chez les femmes enceintes qui sont en fin de grossesse. » 

La téléconsultation se prête très bien à l’éducation à la santé des patients diabétiques. C’est pourquoi le CHL continuera à développer cet outil après la pandémie de Covid-19.

Consultation téléphonique
La téléconsultation en diabétologie a une réelle plus-value…

La consultation de diabétologie pour adulte au CHL

Horaires : 

  • Du lundi au jeudi : de 8h00 à 17h30
  • Le vendredi : de 8h00 à 16h00

Accès au lieu de consultation médicale :

  • CHL Centre, 1er étage, bureau n°1

Accès aux lieux de consultation infirmière : 

  • CHL Centre, 1er étage, bureau n°6
  • CHL Maternité, 1er étage, bureau n°4

La consultation de diabétologie pour adulte fait partie des offres de soins proposées au sein de la Clinique du Diabète du CHL.

Source :

Letz be healthy de novembre.

Post - Luxembourg - Santé
Céline Buldgen
Journaliste multimédia

ARTICLES LIÉS

À LA UNE

Le Sida du chat : FIV et FeLV

Pour cette édition, notre interlocuteur est Benoît Durand, qui oeuvre en tant que vétérinaire depuis 1992. Il est généraliste, pratique la médecine...

Suivre un patient diabétique en tant qu’infirmiers de consultation en diabétologie

A l’occasion de la Journée mondiale du diabète, célébrée chaque année le 14 novembre - et dont le thème principal de la...