Home Enfance Rentrée scolaire : entre respect des gestes barrières et peur du Covid-19

Rentrée scolaire : entre respect des gestes barrières et peur du Covid-19

En raison de la crise sanitaire actuelle, la rentrée scolaire soulève certainement encore un peu de crainte de la part des enseignants, des parents et des élèves. Cet article aborde donc la manière dont les enseignants peuvent aider les enfants à s’exprimer sur ce qu’ils ressentent et vivent au quotidien. C’est aussi l’occasion de rappeler que les enfants doivent prendre toujours autant de plaisir à venir à l’école malgré les circonstances particulières. 

Aborder le sentiment de méfiance en classe

Le Dr Jean-François Vervier, pédopsychiatre au CHL et chef du Service national de pédopsychiatrie, s’était exprimé lors de la table ronde organisée le 20 mai dernier par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse en collaboration avec la radio 100,7. 

Concernant le sentiment de méfiance, il est important, selon lui, de se poser la question suivante : « Sur quels éléments peut-on être méfiant ? ». « Il peut être judicieux d’introduire des rituels (par exemple, le lavage des mains) dans le but de mieux contrôler l’angoisse plutôt que de la favoriser. Cela me paraît extrêmement important que l’école reste « saine » et qu’elle continue à être un lieu d’expérimentation. Contre la méfiance, il me paraît également important de retravailler sur les émotions de base avec les enfants. Finalement, qu’est-ce que la méfiance ? Est-ce de la peur ? De la colère ? De l’angoisse ? Nous devons aider l’enfant à pouvoir partager l’émotion (ou les émotions) qu’il ressent dans un groupe de paroles. »

L’enseignant prend ainsi son rôle de guide de l’enfant et s’avère être un très bon complément de l’attitude des parents et de l’attitude générale de la société. Dr Vervier : « Je pense qu’il est nécessaire que les enseignants puissent travailler à partir de supports que nous offre la nature et non pas en s’appuyant uniquement sur des outils didactiques qui servent à expliquer le Covid-19 aux enfants. Par le biais de la nature, les enfants pourront dès lors observer beaucoup d’exemples d’autoprotection. »

Respect des gestes barrières en classe

Le rôle des enseignants est de veiller au respect des gestes barrières dans l’enceinte de l’école et de rappeler régulièrement aux enfants l’intérêt de telles mesures.

Dr Vervier : « Il me semble très important de sensibiliser les enfants aux gestes barrières qui sont essentiels mais également de  leur rappeler que les mains, la bouche et le visage participent aux apprentissages, au partage des émotions ainsi qu’aux différentes activités (manuelles, sportives…). L’un des défis actuels est de garder un juste équilibre. Il ne faut surtout pas que les enfants aient peur d’utiliser leurs mains par crainte de la contamination. Nous devons faire en sorte que les enfants voient qu’il existe encore des aspects positifs dans leur vie et qu’ils prennent toujours autant de plaisir à venir à l’école. Les enseignants vont donc devoir faire preuve d’une très grande créativité. »

Respect des gestes barrières
Les enseignants ont le rôle de sensibiliser les enfants aux gestes barrières mais pas seulement.

À quel moment l’élève doit-il rester à la maison ? 

Pour le Dr Isabel de la Fuente Garcia, spécialisée en pédiatrie et maladies infectieuses pédiatriques, le message doit toujours être le même : « Si un enfant présente des symptômes liés à une infection aiguë (état fébrile, fièvre, toux et difficultés respiratoires), un test diagnostique doit être réalisé. Une fatigue isolée, surtout pour les petits enfants, n’est pas un signe d’alerte. Elle peut résulter de plusieurs facteurs qui ne sont pas associés au Covid-19. Je pense notamment au changement de rythme suite à la reprise scolaire. » 

Découvrez tous nos articles Santé et Enfance.

Post - Luxembourg - Enfance
Céline Buldgen
Journaliste multimédia

ARTICLES LIÉS

À LA UNE

Grâce à la plateforme Acteur de ma santé, informez-vous sur le cancer du sein

« Acteur de ma santé » est LA plateforme santé au Grand-Duché. A l’occasion d’Octobre Rose, campagne de sensibilisation mondiale contre le cancer du...

Cancer du sein : pensons au dépistage précoce et à la prévention

Depuis des années, le nombre de femmes qui décèdent des suites d’un cancer du sein recule. Cette évolution positive s’explique en grande...