Home Animaux Piqûre de guêpe ou d’abeille : comment prévenir et soigner ?

Piqûre de guêpe ou d’abeille : comment prévenir et soigner ?

Devons-nous avoir peur des piqûres de guêpes, d’abeilles et autres hyménoptères (bourdons, frelons…) ? Si elles sont souvent bénignes, elles peuvent aussi, dans de rares cas, avoir des conséquences fâcheuses voire carrément mettre la vie de quelqu’un en danger. Alors mieux vaut être prudent !

La situation risque d’empirer si vous vous faites piquer à un endroit sensible tels que la bouche ou la gorge. Le gonflement au niveau de la zone piquée pourrait en effet obstruer vos voies respiratoires. Recevoir plusieurs centaines de piqûres simultanément représente également une situation dangereuse car elle entraîne une réaction toxique. Ces réactions fâcheuses aux piqûres ne sont toutefois pas à confondre à une vraie allergie au venin d’hyménoptères. 

Le cas de l’allergie au venin

Les personnes allergiques au venin d’hyménoptères sont rares. Et heureusement ! Il faut savoir qu’avec une seule piqûre, elles peuvent faire un choc anaphylactique. Celui-ci se manifeste par un gonflement du visage, un oedème du larynx, des démangeaisons, des vomissements, une difficulté à respirer… et peut être mortel. Le traitement se fait en urgence par une injection d’adrénaline. 

Le dard de l’abeille est resté accroché dans la peau. Que faire ? 

Vous devez absolument retirer le dard le plus rapidement possible. Mais évitez d’utiliser une pince à épiler car vous risqueriez de presser sur le sac à venin. Privilégiez plutôt l’usage d’un couteau non tranchant désinfecté (ou une carte de banque) que vous ferez glisser tangentiellement à la surface de la peau en partant du dessous de la piqûre.

Soins de base après une piqûre

La piqûre de guêpe ou d’abeille n’est jamais agréable. Elle entraine une douleur immédiate, s’accompagnant d’une rougeur et d’un gonflement au niveau de la zone piquée.

Pour réduire ces symptômes, n’hésitez pas à : 

  • Laver l’endroit douloureux à l’eau (la désinfection n’est pas indispensable).
  • Poser un glaçon pendant quelques minutes.
  • Utiliser une pommade antihistaminique, en veillant à ne pas vous exposer au soleil car il existe un risque de photosensibilisation.

Bon à savoir :

  • « L’élimination des hyménoptères (guêpes, abeilles, frelons, bourdons…) ne fait pas partie des missions des pompiers sauf en cas de danger réel et imminent. » 
  • « Les huiles essentielles citronnelle ou du géranium rosat sont réputées pour leurs vertus répulsives. »

Nid de guêpes : comment éviter de se faire piquer ?

L’apparition d’un nid de guêpes dans votre jardin ou dans le grenier de votre maison peut vous faire peur. Mais, en réalité, le danger n’est pas si réel, si vous respectez quelques principes de précautions:

  • Eviter tout mouvement brusque.
  • Ne pas obstruer l’entrée du nid, ni couper la trajectoire de vol vers l’entrée.
  • Ne pas souffler vers les guêpes (le CO2 dans l’air étant un signal d’alerte pour elles).
  • Couvrir les aliments en plein air, débarrasser la table après un repas.
  • Couvrir les verres, éviter de boire directement des canettes/bouteilles.
  • Essuyer à l’eau les mains et la bouche des enfants après un repas.
  • Eviter de mettre des parfums et crèmes à forte odeur.

Nid de guêpes : comment s’en débarrasser ?

Vous souhaitez mettre des pièges ? Mauvaise idée ! Non seulement, ils n’offrent qu’une solution provisoire et n’ont pas d’effet direct sur la survie du nid… mais en plus, ils impliquent une mort lente et atroce des guêpes.

Or, dans la plupart des cas, une coexistence est possible. Dans la majorité des cas, la destruction du nid n’est pas nécessaire et est à considérer comme dernier recours.

Préférez plutôt ces solutions :

  • Une installation de moustiquaires au niveau des fenêtres et des portes.
  • Des mesures de guidage (voiles, plaques) pour dévier les trajectoires de vol défavorables vers le et hors du nid.
  • La transposition/translocation du nid.

Si vous avez besoin d’aide ou si vous désirez obtenir plus d’informations sur le sujet : 

  • natur&ëmwelt a.s.b.l.

Tél : 29 04 04 -1

Email : berodung@naturemwelt.lu

  • Emweltberodung Lëtzebuerg a.s.b.l

Tél : (+352) 2478 6831

Email : info@ebl.lu

Source : 

– https://112.public.lu/fr/urgences/hymenopteres.html

Previous articleL’art du sourire
Next articleLe safran, cet or rouge
Post - Luxembourg - Animaux
Céline Buldgen
Journaliste multimédia

ARTICLES LIÉS

À LA UNE

Le Sida du chat : FIV et FeLV

Pour cette édition, notre interlocuteur est Benoît Durand, qui oeuvre en tant que vétérinaire depuis 1992. Il est généraliste, pratique la médecine...

Suivre un patient diabétique en tant qu’infirmiers de consultation en diabétologie

A l’occasion de la Journée mondiale du diabète, célébrée chaque année le 14 novembre - et dont le thème principal de la...