Nos mauvaises habitudes font vieillir notre cœur: pouvons-nous encore arrêter cette épidémie ?

coeur, Ligue Cardiologique belge
Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
Imprimer
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

À l’occasion de la 44e édition de la Semaine du Cœur, la Ligue Cardiologique Belge a choisi de s’attaquer aux mauvaises habitudes des Belges, telles que le tabagisme, la mauvaise alimentation et le manque d’exercice physique ; ces comportements qui ont des répercussions défavorables sur notre cœur et nos vaisseaux sanguins.

  • Plus de 27 000 personnes meurent chaque année des suites d’une maladie cardiovasculaire1.
  • Selon une récente étude américaine, adopter des habitudes saines peut prolonger la vie de 24ans2.
  • La Ligue Cardiologique Belge recommande un plan d’action cardiovasculaire national pourprévenir une épidémie cardiovasculaire chronique.

Vous avez peu d’enthousiasme à l’idée d’arpenter les rayons du supermarché à la recherche de légumes frais ? Votre journée de travail a été fatigante, et l’idée d’une promenade en soirée vous semble insurmontable ? Vous pourriez bien être tenté par une cigarette, après tout, ça ne peut pas faire de mal, n’est-ce pas ? Ces excuses vous semblent peut-être familières. Malheureusement, ces mauvaises habitudes ont un impact significatif sur la santé de notre cœur et de nos vaisseaux sanguins. 

Une mauvaise alimentation, le manque d’exercice physique et le tabagisme sont les trois principaux facteurs de risque cardiovasculaire sur lesquels vous pouvez agir de manière préventive pour maintenir votre risque de maladie cardiovasculaire à un niveau aussi bas que possible. Notre cœur vieillit à cause de mauvaises habitudes de vie, souvent sans que nous nous en rendions compte.

Et vous, connaissez-vous l’âge de votre cœur ? L’âge de votre coeur correspond-il à votre âge réel ? L Ligue cardiologique Belge vous propose sur son site, un calculateur qui permet de calculer l’âge de votre coeur (à partir de 40 ans).

Un message essentiel !

Un mode de vie sain n’est pas une contrainte, c’est un cadeau que vous vous offrez ! En ce qui concerne nos habitudes de vie, il arrive souvent que nous ayons l’impression de devoir « faire des sacrifices », ce qui nous pousse à retomber dans nos anciennes mauvaises habitudes. Pourtant, le choix d’un mode de vie sain est essentiel. L' »American Heart Association » résume cela à travers ses « 8 principes essentiels« 3. D’un côté, ils englobent des aspects cliniques tels que la surveillance et le maintien de la pression artérielle, du taux de cholestérol, du poids et de la glycémie.

D’un autre côté, ils mettent l’accent sur une alimentation plus saine, une activité physique adéquate, l’abandon du tabac et un sommeil réparateur. En maîtrisant ces huit facteurs, vous avez le pouvoir de préserver votre santé cardiaque.

Pendant cette Semaine du Cœur, la Ligue Cardiologique Belge souhaite sensibiliser la population belge

aux risques du tabagisme, du manque d’activité physique, et prône une alimentation saine pour la santé cardiaque.

D’une mauvaise habitude à une épidémie chronique

Les statistiques alarmantes de la Belgique4,5 :

  • 15% de la population fume.
  • Près d’une personne sur deux est en surpoids
  • 40 % des Belges ne font pas assez d’exercice physique selon les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

Ces chiffres sont synonymes d’une augmentation automatique des risques de maladies cardiovasculaires. Malheureusement, le nombre de nouveaux cas et de patients déjà touchés par des affections chroniques telles que l’obésité, le diabète et l’athérosclérose ne cesse d’augmenter d’année en année.

Le coût annuel de l’athérosclérose en Belgique est estimé à 5 milliards d’euros. Ce chiffre continuera d’augmenter si des mesures ne sont pas rapidement mises en place.1 C’est pourquoi la Ligue Cardiologique Belge propose un plan pour lutter contre les maladies cardiovasculaires en collaboration avec à la lutte contre le cancer et le diabète.

Ce plan d’action vise à améliorer la prévention et le dépistage des maladies cardiovasculaires, avec l’objectif de réduire la mortalité, et d’assurer une meilleure prise en charge des patients cardiaques.

Quels sont les risques liés à nos mauvaises habitudes ?

  1. Tabagisme : Le tabagisme, qu’il soit actif ou passif, demeure l’un des principaux facteurs de risque des maladies cardiovasculaires. Les nombreuses substances chimiques présentes dans les cigarettes augmentent la pression artérielle, le rythme cardiaque et réduisent le taux d’oxygène dans le sang. Les e-cigarettes, qui sont présentées comme un outil supplémentaire pour arrêter de fumer, ne sont pas sans risques. Des études récentes montrent que le risque de crise cardiaque reste plus élevé chez les personnes qui vapotent.
  2. Taux de cholestérol élevé : Une alimentation riche en graisses saturées, souvent associée à la consommation fréquente de fast-foods et de plats préparés, peut entraîner un taux de cholestérol élevé. Le manque d’exercice physique aggrave cette situation. Ces facteurs augmentent le taux de cholestérol dans le sang, ce qui peut conduire à des maladies cardiaques.
  3.  Tension artérielle élevée : Un mode de vie sédentaire, associé à une alimentation déséquilibrée, peut provoquer une augmentation de la tension artérielle. L’hypertension artérielle est un facteur de risque majeur dans les maladies cardiovasculaires, notamment les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.
  4. La consommation d’alcool a également été associée à un risque plus élevé de maladie cardiovasculaire. Par conséquent, le mythe selon lequel un verre de vin rouge est bon pour le cœur n’est pas tout à fait exact. L’alcool, même en cas de consommation modérée (= 1 à 2 verres par jour), augmente le risque de maladie cardiovasculaire. Si le vin rouge a des effets positifs sur le cœur, c’est grâce aux polyphénols (antioxydants) contenus dans cette boisson.

Vivre de manière plus saine, c’est aussi vivre plus longtemps

Une récente étude américaine a montré que les personnes de 40 ans qui adoptent huit habitudes de vie « saines » peuvent espérer vivre jusqu’à 24 ans de plus pour les hommes et 21 ans de plus pour les femmes par rapport à ceux qui ont des mauvaises habitudes. Parmi ces comportements, la sédentarité

et le tabagisme sont les plus dangereux, augmentant le risque de décès de 30 % à 45 %. Une alimentation déséquilibrée joue également un rôle majeur, avec une augmentation de 20 % du risque de décès2.
À partir de 40 ans, il est aussi recommandé de surveiller de près ces facteurs de risque tels que la tension artérielle et le taux de cholestérol. Le maintien de les valeurs à des niveaux sains est essentiel pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires et augmenter votre espérance de vie.

Une campagne pour remettre en question nos « plaisirs coupables »

La Ligue Cardiologique Belge lance cette campagne pour éveiller les consciences aux risques associés à nos mauvaises habitudes. Nous avons toutes et tous tendance à recourir à des excuses faciles pour éviter un mode de vie sain.

mauvaises habitudes, coeur, Ligue Cardiologique Belge
Charity logo, hands supporting heart icon flat design vector illustration

A travers cette campagne, la Ligue cherche à démontrer que l’équilibre est essentiel pour préserver un page cardiaque optimal. Sur ce site web, la Ligue propose un calculateur qui permet d’estimer l’âge de votre coeur (à partir de 40 ans). Grâce à cet outil, ils veulent faire prendre conscience que votre coeur peut souffrir de ces mauvaises habitudes de vie. De plus, le site propose des conseils pratiques pour adopter un mode de vie plus sain.

Spot radio et brochure de la campagne : https://we.tl/t-8u5WkE7X2A
Site web dédié à la campagne : https://liguecardioliga.be/semaine-du-coeur-2023/

A propos de la Ligue Cardiologique Belge asbl

À propos de La Ligue Cardiologique Belge, l’association qui se bat pour votre cœur depuis plus de 50 ans. Créée en 1968, la Ligue Cardiologique Belge est une plateforme d’informations et d’échanges autour des maladies cardiovasculaires en Belgique au service des patients et de leurs proches.Depuis cinquante ans, elle se bat pour prévenir les maladies cardiovasculaires, tant au niveau de la prévention primaire (vers le grand public et toute personne susceptible d’être confrontée à ces affections) que de la prévention secondaire (auprès des patients qui ont eu un accident cardiaque ou vasculaire).

Au-delà de cette mission essentielle de prévention, la Ligue Cardiologique Belge entend mener un travail d’information de grande envergure concernant, d’une part, les problèmes de prévention et les maladies cardiovasculaires en général et, d’autre part, la détection et le « screening » de ces maladies. Enfin, au quotidien, la Ligue aide les patients cardiaques à se réadapter au niveau social, familial, professionnel et collabore avec les associations de patients réparties dans le pays.

Pour plus d’informations

Ligue cardiologique belge, logo Ligue cardiologique belge

Références

  1. 2022 – The status of atherosclerotic cardiovascular diseases in Belgium, asilent and long-term killer. The prevalence, impact and cost of atherosclerotic cardiovascular diseases (ASCVD) and recommendations for stakeholders to improve ASCVD in Belgium 2. World Health Organization
  2. XM T. Nguyen, F B. Hu, et al. Eight Modifiable Lifestyle Factors Associated With Increased Life Expectancy Among 719,147 U.S. Veterans. Poster presentation Nutrition 2023; Nutrition-related Factors in Aging and Chronic Disease (Poster Theater Flash Session 7)
  3. Lloyd-Jones DM, Allen NB, Anderson CAM, Black T, Brewer LC, Foraker RE, Grandner MA, Lavretsky H, Perak AM, Sharma G, et al. Life’s Essential 8: updating and enhancing the American Heart Association’s construct of cardiovascular health: a presidential advisory from the American Heart Association. Circulation. 2022; 146:e18–e43. doi: 10.1161/cir.0000000000001078
  4. https://www.sciensano.be/nl/biblio/gezondheidsenquete-2018-gezondheid-en-kwaliteit-van-leven-samenvatting-van-de- resultaten
  5. 5. https://www.who.int/publications/m/item/physical-activity-bel-2022-country-profile

Lisez d’autres articles sur la Ligue Cardiologique Belge sur notre site.

Pour vous

Articles suggérés

vêtements je garde ou pas ?, femme en traine réfléchir devant son dressing

Vêtements… Je garde ou pas?

Nos « vieux vêtements »… Quel dilemme, votre penderie est pleine à craquer et vous vous plaignez de ne rien avoir à vous mettre sur le dos?

Inscrivez-vous gratuitement au club pour recevoir offres, récompenses et informations en exclusivité.

Rejoignez le Club exclusif

Newsletter Luxembourg (FR)

En vous abonnant, vous reconnaissez avoir lu et accepté notre politique de confidentialité.