SOS Villages d’Enfants Monde lance un appel à la solidarité

Suite aux seismes a Alep, Sy rie (c) Mahmoud Shabarek, séismes Syrie, SOS Villages d'enfants monde luxembourg, appel à la solidarité
Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
Imprimer
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

SOS Villages d’Enfants Monde lance un appel à la solidaritéEn Syrie, soutenir les enfants et les familles victimes des séismes est capital.

Après les puissants séismes qui ont dévasté le 6 février le sud-est de la Turquie et le nord de la Syrie, SOS Villages d’Enfants Syrie lance, avec ses partenaires, une intervention d’urgence pour protéger les enfants et porter secours aux communautés victimes des séismes, en particulier dans la ville d’Alep et ses environs. Depuis le Luxembourg, SOS Villages d’Enfants Monde s’engage à soutenir ce programme. L’intervention devrait cibler quelque 25.000 personnes sur le long terme.

L’objectif est d’éviter la séparation des familles et de les accompagner face à cette crise humanitaire complexe. Les premières mesures mettront l’accent sur la protection des enfants qui se retrouvent seuls, les besoins essentiels des enfants et familles, l’ouverture d’Espaces Amis des Enfants et l’aide psychologique. Ensuite, il s’agira de renforcer la résilience et la réhabilitation des enfants et familles. Cette nouvelle catastrophe aggrave les souffrances des populations d’un pays déjà dévasté par douze années de guerre.

Un bilan catastrophique

séismes Syrie, tremblements de terre, SOS Villages d'Enfants Monde

Le bilan humain est effroyable et, une semaine après la catastrophe, il continue de s’alourdir : des milliers de personnes sont mortes en Turquie et en Syrie (plus de 33.000 au 12/02) ; des milliers d’autres sont encore portées disparues et des milliers de familles ont été anéanties en quelques heures. Les opérations de secours sont particulièrement difficiles, les intempéries freinant les actions surtout dans des régions montagneuses. Selon l’OMS, plus de 26 millions de personnes, dont 11 millions en Syrie, pourraient être touchées par cette catastrophe. Dans les deux pays, les dégâts matériels sont considérables, des milliers d’immeubles se sont effondrés. La désolation est partout et l’urgence est absolue.

Au nord-ouest de la Syrie où l’on compte plus de 3.500 morts et des milliers de blessés, d’innombrables personnes sont toujours sous les décombres. La région d’Alep, la plus proche de l’épicentre du séisme, est la plus touchée. Les infrastructures médicales ont vite été débordées quand elles n’ont pas été endommagées et beaucoup de familles, dans le dénuement total, ont besoin de tout (abris, eau potable, nourriture, aide médicale, kits d’hygiène…). 

Présente en Syrie depuis 1981, notamment dans les régions de Damas et d’Alep, SOS Villages d’Enfants s’est mobilisée pour proposer son aide. Elle a lancé une évaluation de la situation et des besoins. Aux premières nouvelles, collaborateurs et bénéficiaires de ses programmes à Damas et à Alep ont heureusement été épargnés. Mais ils témoignent de la terrible situation sur le terrain alors qu’un froid glacial ajoute à la détresse et au traumatisme des victimes de la catastrophe dont beaucoup se retrouvent sans abri. 

Zoom sur la protection des enfants

En réponse au séisme, SOS Villages d’Enfants en Syrie veut atteindre sur plusieurs années quelque 25.000 personnes à Alep et dans ses environs. Il s’agit en priorité de réduire la souffrance et d’assurer la survie des enfants et familles touchés par la catastrophe, d’éviter leur séparation et de renforcer à long terme leur résilience et leur réhabilitation. A travers son aide d’urgence, SOS répondra aux préoccupations urgentes dans le domaine de l’humanitaire et de la protection des enfants. 

Avec ses partenaires, l’association se concentrera d’abord sur la protection des enfants qui se retrouvent seuls, l’ouverture d’Espaces Amis des Enfants, la couverture des besoins essentiels des enfants et familles vulnérables à travers une aide financière, la mise à disposition/organisation d’abris provisoires, l’approvisionnement en eau potable, nourriture et articles d’hygiène ainsi que sur une indispensable aide psychologique. 

« Les enfants sont les plus vulnérables pendant les situations d’urgence. Chez SOS Villages d’Enfants, nous voulons leur faire comprendre qu’ils ne sont pas seuls. Il en va de notre responsabilité et de notre devoir d’humanité de répondre immédiatement, déployer tout ce que nous avons et fournir une assistance dans des moments aussi critiques. Nous organisons nos efforts, avec nos partenaires, pour soulager les souffrances » a déclaré Samer Khaddam, directeur de SOS Villages d’Enfants Syrie. 

Appel à la solidarité

Appel à la solidarité : Pour soutenir en Syrie les enfants et les familles victimes des séismes, il est possible de faire un don sur le CCPL IBAN LU65 1111 0050 0053 0000 (mention « Urgence séismes Turquie-Syrie 2023 »).

Plus d’infos : sosve.lu

SOS Villages d'Enfants en Syrie, séismes février 2023, SOS Villages d’Enfants Monde
séismes alep, SOS Villages d’Enfants Monde

Lisez un autre article sur SOS Villages d’Enfants Monde ici.

La Posturothérapie neuro sensorielle

La posturothérapie neurosensorielle, c’est l’étude de la position corporelle et la recherche de la symétrie musculaire. C’est une thérapie globale. C’est une approche thérapeutique qui

Pour vous

Articles suggérés

vêtements je garde ou pas ?, femme en traine réfléchir devant son dressing

Vêtements… Je garde ou pas?

Nos « vieux vêtements »… Quel dilemme, votre penderie est pleine à craquer et vous vous plaignez de ne rien avoir à vous mettre sur le dos?

Inscrivez-vous gratuitement au club pour recevoir offres, récompenses et informations en exclusivité.

Rejoignez le Club exclusif

Newsletter Luxembourg (FR)

En vous abonnant, vous reconnaissez avoir lu et accepté notre politique de confidentialité.