SOS Faim sort son premier magazine

Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on print
Imprimer
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

Le premier magazine de SOS FAIM sort à l’occasion de la Journée Mondiale contre la faim.

Pourquoi ce 1er magazine ?

La problématique de la faim est finalement très mal connue. C’est suite à ce constat que SOS Faim a décidé de publier, à l’occasion de la Journée Mondiale contre la faim, son 1er magazine. Il a pour objectif de sensibiliser le citoyen. Ceci en lui apportant des explications simples et en lui exposant des solutions possibles. Ici et ailleurs, pour un monde plus durable et plus respectueux.

Les motivations de SOS Faim

Tout d’abord à cause du constat que la faim, ses causes et ses solutions sont des problématiques compliquées. En ces temps où la faim prend toujours plus d’ampleur… Il apparait primordial pour SOS Faim de conscientiser les citoyens à ce fléau. Il apparait que le travail de SOS faim est parfois méconnu. En effet, SOS Faim lutte contre la faim depuis 1993 sans distribuer de vivres. Ceci en appuyant des acteurs en Afrique qui contribuent à l’émergence d’une Afrique nourricière. 

SOS Faim soutient 23 partenaires, acteurs de changement, dans sept pays d’Afrique (Bénin, Burkina Faso, Ethiopie, Mali, Niger, Rép. Dém. du Congo et Sénégal). Ces acteurs sont :

  1. Des Organisations Paysannes,
  2. soit des Institutions de Microfinance, ou encore
  3. des organisations de défense des droits humains (notamment des droits des paysans, tels que l’accès à la terre et aux ressources naturelles, entre autres).
  4. Tous ces acteurs, à leur échelle, participent au changement.

Le travail « sur le terrain » se complète par un travail sur notre territoire

Grâce à la sensibilisation menée par SOS Faim, les citoyens au Luxembourg sont avertis sur leur pouvoir de consommateur. En effet, peu le savent mais s’alimenter de manière responsable, selon des filières d’approvisionnement durables et socialement respectueuses a plus de bénéfices que celui de l’impact favorable sur la santé du consommateur.

En réalité, le choix de notre alimentation a un impact considérable sur le réchauffement climatique. Mais aussi sur la perte de la biodiversité . Par conséquent, sur l’accès de toutes et tous à une alimentation suffisante et adéquate.

D’autre part, un travail de plaidoyer est mené par une partie de l’équipe, en alliance avec d’autres acteurs de la société civile luxembourgeoise et européenne. Parce que la faim dans le monde ne résulte pas d’un manque de nourriture mais d’un problème de répartition issu de politiques (agricoles, commerciales, fiscales, etc.) inéquitables et incohérentes, il est essentiel pour une ONG d’agir également au niveau politique.

Que contient ce magazine ?

Ce premier magazine contient des faits et des chiffres. Des chiffres qui font froid dans le dos c’est évident. Il évoque les objectifs à atteindre. Il parle de la faim, de son paradoxe et de ses origines. L’agriculture familiale est expliquée Il se lit vite et il fait prendre conscience que nous avons tous un rôle à jouer dans ce combat quotidien.

15 juin, journée mondiale contre la faim

En 2021, la faim est toujours une réalité pour une personne sur neuf dans le monde. La faim s’invite sur tous les continents, dans tous les pays. C’est un fléau mondial.
SOS Faim lutte contre la faim depuis 1993 en appuyant ses partenaires dans 7 pays d’Afrique. Certains diront qu’ils se battent en vain. Que la faim est un mal incurable.

En fait, les membres de SOS Faim sont persuadés que la faim n’est pas une fatalité. Qu’ils peuvent la combattre en soutenant des acteurs locaux (organisations de producteurs, institutions de microfinance, organisations de la société civile) qui permettent à l’agriculture familiale de se développer. C’est pourquoi ils peuvent, grâce à vous, faire bouger les choses et éveiller les consciences tant individuelles, par une consommation responsable, que politique par la promotion et l’appui cohérent à un modèle agricole et alimentaire durable

Infos

Magazine SOS faim
  • Si vous souhaitez soutenir SOS Faim dans ses activités, vous pouvez le faire de différentes manières comme en organisant une collecte au sein de votre entreprise, de votre commune, en faisant un don de chèques-repas, en envisageant un legs ou une donation. Ou simplement, en faisant un don. Cliquez ici.
  • A cette occasion, SOS Faim a pu compter sur un réseau de plus de 25 alliés (historiques ou le fruit d’une nouvelle collaboration à cette occasion), qui distribuera le magazine durant tout le mois de juin. Si vous souhaitez le consulter, il est disponible sur le site de l’association : www.sosfaim.lu et dans toutes les communes du Grand-Duché.

Lisez nos autres articles sur d’autres associations.

Tiques

Méfiez-vous des tiques

La saison a commencé dès le mois de février pour les tiques ! Notre hiver n’a pas été suffisamment rude pour éradiquer ces insectes qui

Pour vous

Articles suggérés

Waterwalls

WaterWalls Festival

Après un report en 2020, des mois de travail et de réflexion autour d’un projet culturel innovant – et nombre d’adaptations sur le terrain !