Détox Minceur Transit
Delhaize – Mieux manger

Grignotages intempestifs? Quelles en sont les causes?

grignotages intempestifs, grignotages, grignotage
Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
Imprimer
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Les fameux grignotages intempestifs! Les raisons pour lesquelles vous avez envie de grignoter sont multiples : stress, fatigue, gourmandise, frustration, besoin de réconfort,… Mais pas uniquement! Souvent, ces envies sont des messages d’alerte que vous envoie votre corps.

Céline Dohmen, notre spécialiste nous dit que, contrairement à ce que l’on croit, ce n’est pas forcément par manque de volonté que l’on grignote.

Quelles sont les causes principales de nos envies de sucre?

Vous grignotez peut-être car vous êtes carencé en certaines vitamines et oligo-éléments. 

Votre corps (et votre cerveau) sont en stress et vous envoient des signaux de détresse… Les carences les plus fréquentes liées aux envies de sucre sont :

  • manque de vitamines B (B1, B2, B3, B6, B9, B12),
  • manque de magnésium,
  • manque de tryptophane
  • manque de tyrosine.

La bonne nouvelle est qu’avec une complémentation ADAPTÉE, certaines de ces carences (et donc les comportements alimentaires qui vous font stocker du gras) peuvent être résolues en moins d’un mois! Intéressant, n’est-ce pas?

Comment savoir si vous êtes carencé(e)?

Celine Dohmen, nutrition approfondie, ADNL, grignotages

Il existe diverses pistes qui vont amener Céline Dohmen à ce constat :

  • envie de grignoter (du sucre, même si ce n’est pas ce dont votre corps a besoin, c’est la sonnette d’alarme) mais aussi,
  • fatigue chronique,
  • difficultés à se lever,
  • difficultés à se motiver/procrastination,
  • troubles du sommeil,
  • sensibilité accrue aux infections,
  • peau sèche,
  • perte de cheveux, cheveux et ongles cassants,
  • addition aux stimulants (café, sport intensif, tabac),
  • dépression allant d’un simple manque de motivation à la dépression clinique…

Ne prenez pas de compléments alimentaires au hasard…

En effet, il faut faire attention à l’auto-supplémentation. En fait, tous les compléments alimentaires ne se valent pas, selon la marque, le dosage, la composition du produit. Il est préférable de consulter un professionnel qui saura vous guider vers les meilleurs produits.

Vous grignotez peut-être car l’indice glycémique de vos repas est trop élevé

Cela signifie que vos repas sont trop riches en sucre. Nous n’évoquons pas seulement les sucreries mais surtout les sucres cachés, c’est-à-dire : les féculents à indice glycémique élevé (pommes de terre, riz blanc, pâtes blanches, etc).

Cela est très certainement le cas si vous avez les symptômes suivants environ 2h après avoir fini votre repas :

  • faim (ce n’est pas normal d’avoir faim 2h après être sorti de table),
  • baisse de concentration ou d’énergie,
  • besoin de stimulants (le typique petit café à 10 et 14-15h),
  • maux de tête ou sensation d’avoir la tête dans le brouillard,
  • fatigue après les repas.
quinoa, grignotage

Que faire dans ce cas?

  • favoriser les céréales à indice glycémique bas : riz basmati, sarrasin, quinoa, patate douce, pomme de terre violette, petit épeautre, millet, sorgho,
  • intégrer plus de céréales complètes et semi-complètes,
  • intégrer plus de légumineuses : lentilles, haricots, pois chiches, fèves, edamame (fèves de soja),
  • ajouter un aliment « acide » à vos repas : 1 filet de jus de citron, du vinaigre de cidre de pomme ainsi que de la cannelle dans vos desserts sucrés (cela fait baisser l’index glycémique).

Vos grignotages sont peut-être dûs à un manque de sérotonine

La sérotonine est l’hormone qui régule notre bien-être (et nos envies de sucre). Elle est fabriquée par votre corps en fin de journée (16-18h).

Si vers 16-18h, vous commencez à vous sentir triste, moins motivé, ou que vous avez envie de grignoter, vous manquez certainement de sérotonine.

Elle diminue drastiquement (notamment) :

  • si vous avez des troubles digestifs (elle est produite en grande partie dans l’intestin),
  • si vous êtes carencé (notamment en vitamines du groupe B),
  • quand vous êtes déprimé (ou en cas de « dépression » saisonnière en hiver!),
  • pour les femmes, à l’approche de vos règles (d’où les envies de sucre avant vos règles).

Conseils pour booster sa sérotonine 

gouter, grignotage, grignotages, grignotages intempestifs
  • prendre un petit déjeuner riche en protéines (de préférence salé),
  • prendre un goûter avec des « bons » sucres, qui favorise la production de sérotonine : oléagineux et chocolat noir (>70%) et éventuellement 1 fruit,
  • si troubles digestifs (ballonnements, maux de ventre, diarrhées et/ou constipation) : faire identifier la cause et soigner son intestin,
  • vous complémenter en magnésium (selon un dosage adapté à vos besoins, qui peut varier d’une personne à l’autre).

Céline Dohmen, Diététicienne Micronutritioniste au Luxembourg et en téléconsultation – +352 621 503 433 – www.celine-dohmen.cominfo@celinedohmen-nutrition.com

Article écrit en collaboration avec Céline Dohmen.

Lisez d’autres articles en rubrique Nutrition.

Détox Minceur Transit
Pour vous

Articles suggérés

Hydratez-vous, verre d'eau en gros plan, femme qui tient un verre d'eau

Hydratez-vous !

Hydratez-vous ! L’eau est le carburant essentiel de notre corps en jouant un rôle vital dans pratiquement toutes les fonctions physiologiques. Garder un niveau d’hydratation

Inscrivez-vous gratuitement au club pour recevoir offres, récompenses et informations en exclusivité.

Rejoignez le Club exclusif

Newsletter Luxembourg (FR)

En vous abonnant, vous reconnaissez avoir lu et accepté notre politique de confidentialité.