Perskindol

Demandez votre échantillon gratuit

Think Pink demande au ministre Vandenbroucke de n’autoriser les traitements du cancer du sein que dans les Cliniques du Sein agréées

sein
Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
Imprimer
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

L’organisation nationale de lutte contre le cancer du sein Think Pink, soutenue par des patients, des hôpitaux, des médecins, des prestataires de soins et des sympathisants, demande au ministre de la Santé publique, Frank Vandenbroucke de n’autoriser les traitements du cancer du sein que dans des Cliniques du Sein agréées.

Le 8 mars, lors de la Journée internationale des droits des femmes, Think Pink va demander au ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke de n’autoriser les traitements du cancer du sein que dans les Cliniques du Sein agréées. La présidente de Think Pink, Heidi Vansevenant, explique : « Pour être reconnue comme une Clinique du Sein agréée, la clinique doit répondre aux exigences fixées par l’arrêté royal (AR) du 26 avril 2007. Ces conditions juridiques garantissent que le traitement complexe du cancer du sein réponde à des exigences de qualité strictes, afin que chacun(e) puisse bénéficier du meilleur traitement possible. »

Un nombre minimum de diagnostics

Dans une Clinique du Sein agréée, les membres de l’équipe multidisciplinaire ont une grande expérience du cancer du sein. Une Clinique du Sein coordonnatrice doit traiter au moins 125 nouveaux diagnostics de cancer du sein par an. Une Clinique du Sein satellite – une plus petite Clinique du Sein rattachée à une Clinique du Sein coordinatrice doit traiter au moins 60 nouveaux diagnostics de cancer du sein par an.

Des exigences strictes

sein

L’infrastructure de l’hôpital doit également répondre à des exigences de qualité spécifiques. Les membres de l’équipe doivent se réunir régulièrement et être suffisamment disponibles pour les patient(e)s. Les Cliniques du Sein sont également tenues de déclarer tous les diagnostics de cancer du sein et le type de cancer du sein à la Fondation Registre du Cancer. Enfin, certains traitements ne sont remboursés que dans une Clinique du Sein agréée. C’est le cas des reconstructions mammaires avec tissus propres ou des tests de profilage d’expression génétique utilisés pour estimer si une chimio est nécessaire ou non.

Heidi Vansevenant conclut : « Pourtant, aujourd’hui encore, chaque jour en Belgique, des femmes et des hommes sont opérés et suivis dans des Cliniques du Sein non agréées. C’est inacceptable. Nous pensons qu’il est important que chaque personne touchée par un cancer du sein ait accès aux meilleurs soins possibles. Pour renforcer notre demande auprès du ministre, nous avons lancé une pétition qui a déjà récolté plus de 1 000 signatures. »

sein

Pour soutenir cette démarche, signez ici la pétition.

Lisez nos autres articles sur Think Pink.etz

Bigorexie

La bigorexie ou l’addiction au sport

La dépendance au sport porte un nom : bigorexie, sportoolisme ou l’addiction au sport. C’est une réelle dépendance à l’activité physique. Comme toute addiction, cette

Pour vous

Articles suggérés

Recevez

un échantillon gratuit*

* Dans la limite des stocks dédiés disponibles.