Perskindol

Demandez votre échantillon gratuit

Campagne BeWaPP : 200 euros pour une cigarette ? Oui, mais seulement si vous la jetez par terre !

Bewapp
Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on print
Imprimer
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

Campagne BeWaPP : 200€ pour un mégot jeté par terre, ne pas respecter la propreté publique peut coûter cher. Le ton est donné à l’occasion du 1er “Marathon de la Propreté” organisé du 22 au 26 novembre par Be WaPP. À l’instar du marathon de la vitesse, des contrôles renforcés seront menés aux 4 coins de la Wallonie par la police, les agents constatateurs environnementaux, les gardiens de la paix ou encore par les services propreté communaux. Du matériel permettant de respecter nos lieux de vie sera également remis aux usagers en guise de sensibilisation.

BeWapp : Une campagne qui interpelle

Bewapp

Impossible de ne pas le voir. Durant une semaine, un message volontairement provocateur a fait son apparition sur les panneaux publicitaires XXL des principales villes wallonnes. Avec pour titre « La cigarette passe à 200€… », l’objectif était clair : créer la stupéfaction et attiser la curiosité des passants. 

Il aura fallu attendre une semaine pour en savoir plus. Dès la semaine suivante en effet, de nouvelles affiches sont venues se superposer aux anciennes avec un message, cette fois, sans équivoque : « Mégot par terre : plus d’excuses ! 200 euros d’amende ».

Ce message est renforcé par des spots radios et télé de la même veine : le contrevenant risque même 300€ pour un emballage tel qu’un paquet de chips jeté par terre… et plus encore en cas de dépôt clandestin puisqu’il faudra également s’acquitter dans ce cas des frais de nettoyage.

Bewapp

Visionnez cette vidéo YouTube qui récapitule bien la campagne… Cliquez ici.

Chaque acteur a pu choisir les actions mises en oeuvre

Concrètement, tous les acteurs actifs en matière de répression, ont pu choisir quelles actions ils allaient mettre en œuvre durant le « Marathon de la Propreté ». Ainsi, certaines communes mèneront des opérations coup de poing qui consistent à verbaliser les personnes prises en flagrant délit de jet au sol de mégot ou d’emballage par exemple. La police, les agents chargés du contrôle des incivilités ainsi que les agents communaux seront sur le terrain durant toute la semaine pour contrôler, verbaliser mais également sensibiliser les usagers. 

Grâce au matériel fourni gratuitement par Be WaPP, ils pourront distribuer des cendriers de poche aux fumeurs, des poubelles de voitures aux automobilistes et des distributeurs de sacs à déjections canines aux propriétaires de chiens. D’autres actions auront lieu dans et aux abords de certains recyparcs pour rappeler aux automobilistes l’obligation et l’importance de couvrir leur remorque pour éviter au contenu de s’éparpiller dans la nature.

Des actions seront ainsi menées tout au long de la semaine aux 4 coins de la Wallonie avec pour objectif d’inciter au respect de la propreté publique.

Bewapp
Bewapp

Opération « rubalise des dépôts clandestins »

Dans son éventail d’actions opérationnelles pour lutter contre la malpropreté, Be WaPP propose aux communes l’opération “Rubalise des dépôts clandestins”. Celle-ci consiste à mettre en évidence les dépôts clandestins les plus visibles dans l’espace public afin d’envoyer un signal fort aux citoyens : « Ce dépôt fait l’objet d’une enquête et son auteur, s’il est découvert, sera sévèrement sanctionné ».

Concrètement, les services communaux balisent le dépôt clandestin à l’aide d’un ruban connu sous le nom de rubalise. À ce dispositif s’ajoutent un panneau informatif à placer à côté du dépôt (rappelant à son auteur le montant de l’amende encourue s’il est identifié) et un toutes-boîtes à distribuer aux riverains les plus proches. Ce dernier mentionne que le contrevenant dispose de 3 jours pour venir enlever lui-même ses déchets.

Dans 25 % des cas, des tests montrent que les dépôts sont spontanément évacués par leurs responsables. Une belle économie pour la commune et une belle leçon pour le contrevenant. « Plusieurs communes ont décidé d’utiliser le dispositif en commandant chez Be WaPP le kit composé de rubalise, poteaux, affiches et dépliants » , précise Valérie Cartiaux. « C’est également un moyen de montrer aux citoyens que tout auteur de ce type de méfait sera recherché et poursuivi ».

Plus d’infos sur marathonproprete.be

Lisez nos autres articles en rubrique Santé.

Pour vous

Articles suggérés

Redken

New Redken Deep Clean Dry Shampoo

Passez moins de temps dans la salle de bain et rafraîchissez instantanément vos cheveux. Un shampoing sec à la formule unique contenant de l’amidon de

Recevez

un échantillon gratuit