Le Domaine des Grottes de Han réintroduit des lynx dans des forêts en Allemagne

2 lynx en forêt, Le Domaine des Grottes de Han réintroduit des lynx dans des forêts en Allemagne. C’est la première fois qu’un parc animalier belge réintroduit des lynx en pleine nature !
Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
Imprimer
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

C’est la première fois qu’un parc animalier belge réintroduit des lynx en pleine nature !

Le Domaine des Grottes de Han est heureux et fier de vous annoncer que les deux petits lynx des Carpates, nés en 2023 dans le Parc Animalier, vont être réintroduits, prochainement, en pleine nature en Allemagne. Une excellente nouvelle pour cette espèce menacée ! C’est la première fois qu’un parc animalier belge réintroduit des lynx dans la nature ! Le départ des 2 jeunes lynx, de Han-sur-Lesse vers la liberté, est prévu ce 25 avril. Cette action fait partie des missions du Parc Animalier liées à la préservation de la biodiversité, et est une de ses raisons d’être. En 2023 le Domaine des Grottes de Han a intégré un programme de réintroduction du lynx, mené par Linking Lynx Group.

Le Parc Animalier a été sélectionné sur base de critères bien spécifiques, notamment concernant les enclos réservés à l’espèce, l’environnement aux alentours du Domaine, la génétique des individus accueillis… Cette sélection s’inscrit dans une continuité liée à la participation du Parc au programme d’élevage de l’espèce, piloté par l’EAZA (l’Association européenne des zoos et aquariums) depuis 2017.

Rappelons que le lynx est un carnassier, un grand prédateur, ce qui induit que l’espèce demande des moyens considérables pour son élevage (infrastructures et soins animaliers), mais également pour sa réintroduction. Dans ce contexte, en 2023, le Parc a accueilli une jeune femelle espérant qu’elle se reproduise avec le mâle du Parc Animalier. Et mi-juillet, une belle surprise est arrivée : deux petits lynx sont nés, une femelle et un mâle !

Afin de maximiser leur chance de survie en pleine nature, un protocole strict a alors été établi, impliquant notamment le moins de contact possible avec les humains pour prévenir toute sociabilisation, ainsi qu’un nourrissage avec une alimentation adaptée dans le but de favoriser leur auto-apprentissage et donc leur survie dans la nature.

Aujourd’hui, les deux petits ont 9 mois, âge d’émancipation pour l’espèce. Ce 25 avril, c’est le grand départ pour eux. Ils vont quitter Han-sur-Lesse pour une vie en pleine liberté en Allemagne, où de nouvelles aventures les attendent. Le jeune mâle sera réintroduit en Forêt Noire, dans le Bade-Wurtemberg et la jeune femelle en Saxe, près de la frontière avec la Pologne. Souhaitons à ces 2 petits lynx, nés au Domaine des Grottes de Han, une vie heureuse dans la nature !

Le Domaine des Grottes de Han réintroduit
des lynx dans des forêts en Allemagne.
C’est la première fois qu’un parc animalier
belge réintroduit des lynx en pleine nature !, Lynx dans la nature

Les projets de réintroduction du lynx en Allemagne plus en détails

Les 2 petits lynx de Han-sur-Lesse seront donc, chacun, intégrés dans 2 projets de réintroduction différents en Allemagne afin de renforcer de petites populations établies dans les forêts du Bade-Wurtemberg et de Thuringe.

Le projet de réintroduction du lynx dans les forêts du Bade-Wurtemberg

Lynx, réintroduction des lynx en Allemagne

Les lynx étaient, à l’origine, présents dans les forêts du Bade-Wurtemberg et des régions voisines, mais ils ont disparu il y a environ 200 ans. Depuis les années 1980, plusieurs petites populations ont été établies dans les environs immédiats de la Forêt Noire grâce à des projets de réintroduction dans le Jura suisse, le nord-ouest de la Suisse, les Vosges et la forêt du Palatinat.

Cependant, ces populations ne peuvent se développer en une métapopulation stable que par une colonisation supplémentaire des habitats adjacents tels que la Forêt Noire. Ces dernières années, des migrations de lynx mâles isolés ont été vérifiées à plusieurs reprises dans le Bade-Wurtemberg. Le lien avec la population voisine du Jura suisse semble insuffisant pour permettre l’immigration de femelles en Forêt Noire et l’établissement d’une population locale.

Afin d’améliorer la situation des lynx en Forêt Noire et de développer ainsi une métapopulation de lynx du Rhin supérieur, le gouvernement a décidé de relâcher des lynx en Forêt Noire. Le projet, d’une durée de quatre ans, est mené depuis le printemps 2023 par l’Institut de recherche forestière du Bade-Wurtemberg (FVA), en étroite collaboration avec l’Association nationale des chasseurs du Bade-Wurtemberg, le WWF et le zoo de Karlsruhe, et avec la participation du groupe de travail Lynx et Loup du Bade-Wurtemberg.

Le renforcement prévu comprend le lâcher de six à dix animaux, principalement des femelles, âgés d’un à deux ans, nés et élevés dans des enclos spéciaux. Ces enclos répondent aux spécifications strictes du Linking Lynx Group pour la reproduction, l’élevage et les tests des lynx pour les projets de réintroduction. Avant d’être relâché, chaque animal subit des tests intensifs de santé, d’aptitude génétique et de comportement adapté à l’espèce. 

Le projet de réintroduction du lynx dans la forêt de Thuringe

Lynx, lynx réintroduits en Allemagne par les Grottes de Han

Le lynx eurasien a été réintroduit dans plusieurs pays d’Europe centrale depuis les années 1970. 50 ans après les premiers projets de réintroduction, l’espèce y est toujours présente dans plusieurs petites populations isolées. En raison d’un manque d’échanges génétiques entre ces populations, la diversité génétique a considérablement diminué dans certaines d’entre elles et continuera probablement à diminuer si elles restent isolées. L’amélioration de la connectivité entre les populations isolées de lynx a donc été identifiée comme un objectif important pour la conservation du lynx en Europe. En Allemagne, la zone d’environ 2 200 km² de la forêt de Thuringe est d’une importance exceptionnelle pour cet objectif de conservation.

En effet, une population stable de lynx dans la forêt de Thuringe constituerait le chaînon manquant pour relier les populations existantes dans les montagnes du Harz et dans la forêt bavaroise/bohémienne. Cependant, les résultats de la surveillance recueillis au cours des dix dernières années et la modélisation théorique suggèrent qu’il est peu probable que la colonisation naturelle de la forêt de Thuringe se produise dans les 20 à 30 prochaines années.

Néanmoins, la modélisation théorique suggère également qu’une population importante et viable pourrait être créée en transférant activement des lynx dans la forêt de Thuringe. De cette manière, une population importante pourrait être créée pour relier les populations des montagnes du Harz et de la forêt de Bohême/Bavière, et à partir de laquelle d’autres habitats appropriés en Europe centrale pourraient être colonisés.

Le projet d’entreprise « Luchs Thüringen – Europas Luchse vernetzen » (Lynx de Thuringe – relier les populations de lynx en Europe centrale) a été mis en place pour poursuivre ces objectifs. Ce projet vise à relâcher 12 à 20 lynx dans la forêt de Thuringe entre 2024 et 2027. Environ la moitié des lynx seront des individus capturés dans la nature dans les Carpates roumaines, l’autre moitié étant des lynx provenant de sources d’élevage en captivité soigneusement sélectionnées, dont le Parc Animalier du Domaine des Grottes de Han.

L’expérience acquise dans le cadre de projets antérieurs montre que les lynx élevés en captivité dans des enclos s’adaptent généralement à la nature et ne présentent pas de comportement indésirable. Depuis sa création en 1970, le Parc Animalier du Domaine des Grottes de Han s’est donné pour mission de préserver la biodiversité, autant sur son site qu’ailleurs. Il participe à de nombreux projets de préservation d’espèces menacées et de réintroduction. Ces dernières années, plusieurs individus, nés dans le Parc Animalier, ont eu la chance d’être réintroduits en pleine nature, notamment des bisons d’Europe, des chevaux de Przewalski, des rainettes vertes ou encore des coronelles lisses. À cette liste, s’ajoutent aujourd’hui des lynx des Carpates !

Communiqué de presse des Grottes de Han

Pour vous

Articles suggérés

microkinésithérapie, homme qui a mal à la nuque

Qu’est-ce que la microkinésithérapie ?

La microkinésithérapie est une approche thérapeutique manuelle qui vise à libérer les traumatismes profondément ancrés dans la mémoire de notre organisme, lesquels entravent son bon

Inscrivez-vous gratuitement au club pour recevoir offres, récompenses et informations en exclusivité.

Rejoignez le Club exclusif

Newsletter Luxembourg (FR)

En vous abonnant, vous reconnaissez avoir lu et accepté notre politique de confidentialité.