Accueil Lifestyle Pickitup : la nature vous dit « merci ! »

Pickitup : la nature vous dit « merci ! »

Pickitup a vu le jour le 1er mars 2019 à l’initiative de Didier Picard, Bruxellois d’origine qui vit au Luxembourg depuis 18 ans. Son organisation a été pensée pour la préservation de l’environnement qui est une cause qui lui tient à coeur et qu’il souhaite défendre. Depuis cette action a sans cesse évolué et est devenue une A.s.b.l. en juin 2019.

Pick it up

Didier Picard a pris conscience que la sédentarité était mauvaise pour la santé et il eut l’idée géniale de créer un concept. Celui de profiter d’une petite demi-heure durant la pause de midi pour marcher et en même temps ramasser des déchets sauvages ! Double fonction: faire du bien à sa santé et préserver l’environnement.

Une belle évolution

Pick it up

Depuis le 1er mars 2019, date de la création de la page Facebook Pickitup, l’action a bien grandi. L’aventure a commencé avec des actions de ramassage, des photos, des vidéos, des followers qui sont devenus de plus en plus nombreux et qui participaient également aux actions annoncées sur la page. Vu l’engouement de l’action, Didier a créé un groupe dans la foulée: les Pickies. Le but était de rassembler sous une bannière les gens appartenant à cette communauté afin de sensibiliser au maximum la population. Ils le font pour eux, pour la nature, leurs enfants, la planète car il est plus agréable pour tout le monde de se balader dans des endroits propres.

Pick it up

La communauté The Pickies Up vit alors le jour via le réseau social Facebook. Actuellement, elle est composée de nombreux membres sensibles à l’urgence écologique et climatique. Certains d’entre eux se joignent à l’aventure lors de sessions de ramassage et d’autres commentent et relayent largement l’initiative sur les réseaux sociaux.  Il est difficile de faire bouger les gens alors qu’ils se sentent concernés. Franchir le pas, retrousser ses manches et passer à l’action, c’est plus compliqué. Nous avons besoin de nos membres pour oeuvrer pour notre environnement qui est également celui des générations futures. Il n’y a pas un manque de soutien mais un manque d’investissement personnel.» 

Précisons que Pickitup ne bénéficie actuellement d’aucun soutien financier  et cela est bien dommage car nous avons besoin que ce genre d’association évolue et progresse dans ses projets. L’association songe à faire des appels aux dons et, en échange d’une cotisation, offrir à ses adhérents par exemple un kit de ramassage par exemple.

1er anniversaire

Un événement  Clean up Alzette a été organisé à l’Abbaye de Neumünster le 29 février dernier pour fêter la première année du démarrage de l’initiative qui a eu lieu le 1er mars 2019. C’était une journée d’action et de sensibilisation, en collaboration avec l’Abbaye de Neumünster, le soutien de l’UNESCO et de la Ville de Luxembourg. « Une très belle action avec la participation de  80 personnes durant 2 heures. Résultat : Plus de 200 kg de déchets ramassés dans les quartiers du Grund, du Pfaffenthal, aux abords de l’Alzette (mégots, canettes, papiers, cartons, débris en plastique et métaux…). »

L’association Pickitup est active sur des événements culturels (e-lake festival), sportifs (Skoda Tour), au niveau éducatif avec les écoles et au niveau business avec les entreprises. 

L’association Pickitup est active sur des événements culturels (e-lake festival), sportifs (Skoda Tour), au niveau éducatif avec les écoles et au niveau business avec les entreprises. 

La protection de l’environnement

*Le volet éducatif

Pick it up

C’est une vraie démarche environnementale qui est menée. Une démarche dans le volet éducatif et la sensibilisation des jeunes ainsi que des adultes. Pickitup Luxembourg A.s.b.l. souhaite développer avec les communes des actions de sensibilisation auprès des citoyens, organiser des actions de prévention avec les établissements scolaires mais également entreprendre des collaborations avec les associations environnementales, les pouvoirs publics et le secteur privé.

Le plogging

*Le volet sportif

Pickitup a également lancé au Luxembourg en juin 2019 la pratique du Plogging (tendance née en Suède). Le mot plogging est issu de la contraction entre jogging et du suédois plocka upp (ramasser). C’est une combinaison entre la course à pied et le ramassage de déchets. Cette activité combine le fait de supporter une bonne cause tout en faisant une bonne action pour son corps. Pickitup organise un plogging mensuel: «Lors de nos sorties, un coach est avec nous pour nous prodiguer des conseils,
il nous fait faire des échauffements. Après cela nous allons courir 5-6 km durant lesquels nous ramassons des déchets.

Pick it up


Nous en profitons pour faire du fractionné, des squats, des
flexions. C’est plus bénéfique qu’une simple course car c’est très complet. Et en fin de course, nous trions les déchets
et terminons la session par du stretching. Nous aimerions devenir l’élément référent au Luxembourg pour le plogging.
»

*Le volet entreprises

Très rapidement a été organisé le premier Plogging en entreprise et cela rencontre un vrai succès. Pickitup développe donc ces ateliers pour les entreprises: «Nous proposons des incentives pour la santé des collaborateurs en entreprise. Cela permet aux salariés de sortir du bureau,
de prendre l’air et de faire du sport.
»

Les masques

Pickitup a bien remarqué que les masques en papier font partie des déchets que les gens jettent partout…

Pickitup : la nature vous dit « merci ! »

« Dans la communication du Ministère de la Santé il manquait quelque chose concernant la gestion des masques après leur utilisation. J’ai détourné la communication graphique du Ministère pour parler des masques, des gants et des mouchoirs avec le hashtag #andDreckskëscht (jetez vos masques dans la poubelle SVP. ). »

L’actualité Pick it up

«Nous avons été sollicité par un député vert, François Benoy pour lancer une pétition pour discuter de la problématique des mégots. Il nous faudra 4500 signatures pour que la pétition fasse l’objet d’un ordre du jour à la Chambre des Députés.»
Les mégots de cigarettes sont les déchets les plus couramment ramassés dans le monde chaque année. Les mégots constituent une pollution visuelle, une charge importante pour les collectivités publiques et un risque environnemental. «Un seul mégot pollue jusqu’à 500 litres d’eau et peut mettre jusqu’à 15 ans pour se dégrader totalement.» #andDreckskëscht va donc créer une campagne pour faire prendre conscience aux fumeurs de cet état de fait alarmant.

Soutenez Pick it up

Soutenez Pickitup Luxembourg, rejoignez la communauté ! Vous souhaitez soutenir et associer votre marque ou votre entreprise à leurs actions environnementales ?

Contactez-les: hello@pickitup.lu –
www.pickitup.lu – #pickitupluxembourg l

N’hésitez pas à lire nos autres articles, rubrique Lifestyle.

Post - Belgique - Lifestyle
Sandrine Stauner-Facques
Journaliste / Chargée de Communication et des événements

ARTICLES LIÉS

À LA UNE

Obésité: les raisons du fiasco!

Comment faire la guerre aux kilos sans fâcher l'industrie agroalimentaire (car leurs choix agricoles ont accéléré l'épidémie d’obésité) ? Des mécanismes complexes livrent...

La gastronomie d’une digestion zen

Sylvie Rouen et Irina Simoncini se sont rencontrées il y a quelques années à des cours de micro-nutrition. La première est microbiologiste,...