Perskindol

Demandez votre échantillon gratuit

Dites non au blues hivernal !

Attention au blues hivernal
Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Share on print
Imprimer
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

L’hiver approche. Vous manquez d’énergie, vous avez le moral dans les chaussettes et vous grignotez plus que de raison ? Vous êtes sans doute victime d’un petit coup de blues hivernal ! 

La dépression saisonnière (SAD, Seasonal Affective Disorder) ou trouble affectif saisonnier (TAS) est un état dépressif qui survient à la même période chaque année. Le blues hivernal est une forme légère de la dépression saisonnière. Il est surtout lié à la baisse de l’intensité lumineuse lors de l’arrivée de l’automne et de l’hiver.

Conséquences 

Ce manque d’ensoleillement provoque une diminution de la production de la sérotonine, un neurotransmetteur qui favorise notre bonne humeur. La mélatonine, hormone qui règle les cycles de sommeil, est alors produite de manière plus importante. Le manque de luminosité et les journées courtes augmentent sa production durant la journée, ce qui a pour conséquence d’augmenter notre fatigue.

Symptômes et remèdes naturels

Le blues hivernal se caractérise par :

  • une fatigue associée à une perte d’énergie et d’initiative,
  • une difficulté à se lever le matin, 
  • des troubles de l’humeur (mélancolie, irritabilité, pensées négatives…),
  • une faim permanente, et des envies d’aliments sucrés,
  • une prise de poids,
  • une volonté de rester seul(e),
  • une baisse des activités physiques et de loisirs.

Blues hivernal : les bons réflexes

  • S’exposer au maximum à la lumière matinale. Pour laisser entrer la lumière dans votre habitation, ouvrez vos rideaux et vos volets dès votre lever. Encore mieux : sortez dehors profiter au maximum des rayons naturels du soleil en journée. Vous pouvez miser également sur la luminothérapie.
  • Garder un rythme de vie normal et rester actif : sorties culturelles, promenades et cueillettes de champignons dans les bois…
  • Pratiquer un sport régulièrement.
  • Adopter une alimentation équilibrée, riche en oméga 3, protéines, vitamines, magnésium, et éviter de manger des aliments trop sucrés (comme le chocolat !).

Demandez conseil à votre pharmacien.

Pour vous

Articles suggérés

L’ostéopathie pour animaux

L’ostéopathie est une approche thérapeutique qui vise à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité qui troublent le bon fonctionnement du corps humain. Cela

Recevez

un échantillon gratuit