Home Animaux Comment soigner son cheval?

Comment soigner son cheval?

Les méthodes dites alternatives ont fait leur place ces dernières années dans les écuries. Elles font partie intégrante du suivi des chevaux au même titre que le vétérinaire, le maréchal-ferrant ou le dentiste. Sandrine Manuguerra elle aussi soigne les chevaux.

Sandrine Manuguerra baigne dans le milieu des chevaux depuis l’âge de 9 ans, quand elle a commencé l’équitation. Elle a fait des compétitions de 14 à 24 ans à un très bon niveau. 

Elle a pratiqué néanmoins divers métiers dont celui de journaliste au Luxembourg durant une dizaine d’années. Le cheval a été le plus fort car elle est revenue dans le milieu équestre qui lui sied si bien.

Sandrine manuguerra, une fille incroyable

Sandrine connaît tellement bien les équidés qu’elle s’est rendu compte au fil du temps de leurs besoins primaires mais également de leurs besoins profonds. Besoins plus enfouis mais tout aussi importants. Elle a toujours eu un amour inconditionnel pour les chevaux qui font partie d’elle et lui permettent de totalement lâcher-prise. Elle  a fait de nombreux concours et a remporté de nombreux prix mais aujourd’hui sa passion s’exprime et s’incarne autrement. En fait, elle a décidé de soigner les équidés, de leur venir en aide ainsi qu’aux cavaliers (car ils forment un duo).

Sandrine Manuguerra ou comment soigner son cheval

C’est donc tout naturellement qu’elle a eu envie de mener à bien plusieurs formations complémentaires pour être en mesure d’être la plus efficace possible. Sandrine a d’abord commencé à apprendre le shiatsu équin mais aujourd’hui, elle est complètement tournée vers trois autres techniques qui sont le Reïki, l’EMDR et l’hirudothérapie.

Le Reïki

Le Reïki est une technique énergétique d’origine japonaise qui consiste en l’imposition des mains. Dans un ’objectif est de remettre en contact l’énergie universelle et la force vitale afin de susciter un réveil dynamique qui permettra la guérison de différents maux. Cet art ancestral fonctionne sur l’humain mais également sur les animaux. Il apporte apaisement et détente profonde, il stimule et booste le système immunitaire, l’aidant dans sa guérison en atténuant ou en supprimant les douleurs. Sandrine traite souvent le couple cavalier-cheval car en général, si le cheval en a besoin, le cavalier aussi. Ce qui est également appréciable est que Sandrine combine ses savoirs et ses aptitudes en Shiatsu et en Reïki.

Avant ses séances, Sandrine s’assure que le cheval a eu la visite préalable d’un vétérinaire. Ceci pour être sûre que le cheval n’a pas de problèmes de santé. En plus de la détente, le Reïki est aussi bénéfique pour :

  • fatigue, problèmes de comportements,
  • problèmes et tensions musculaires et articulaires, problèmes de dos, douleurs cervicales,
  • traumatismes physiques ou psychiques, suites d’intervention chirurgicale, tendinites, problèmes ligamentaires.
  • période de concours et d’entrainements.
  • tumeurs sarcoïdes (fonctionne très bien).

L’EMDR

Les initiales EMDR signifient « eye movement desensitization and reprocessing. » C’est une technique de guérison émotionnelle. L’EMDR aide le cerveau émotionnel à retraiter les informations liées à un traumatisme et désactive l’émotion perturbante et les conséquences qui en résultent. Sandrine nous disait : « que c’est  une approche de psychothérapie qui utilise la stimulation sensorielle bilatérale du corps pour induire une résolution rapide des symptômes liés à un traumatisme passé. Cela est très facile avec les chevaux qui ne mentalisent pas. Je traite avec cette méthode des chocs post-traumatiques très divers. Cela va du traitement du stress, aux phobies, peurs, anxiété… »

Ces séances nécessitent d’installer un état de bien-être avec des gestes bien spécifiques (stimulation bilatérales alternées très lentes). Il faut recréer le contexte traumatique et Sandrine met ses compétences en oeuvre avec toute l’attention du propriétaire. En 2 ou 3 séances, le problème peut être réglé définitivement.

L’hirudothérapie

Sandrine Manuguerra ou comment soigner son cheval
L’hirudothérapie est une thérapie utilisant des sangsues médicinales

L’hirudothérapie est une thérapie utilisant des sangsues médicinales. Leur usage consiste à exploiter les anticoagulants, les anti-inflammatoires et les anesthésiques naturels que la sangsue injecte avec sa morsure. C’est une technique naturelle qui permet de liquéfier le sang et de décongestionner les tissus. Les sangsues sont donc considérées comme guérisseuses. Sandrine installe les sangsues une à une sur la ou les zones à traiter. Elles ont des vertus sur :

  • arthrite, arthrose, rhumatismes grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, résorbe les oedèmes,
  • toutes les pathologies du pied (problème naviculaires),
  • soulage tendinites, douleurs dorsales mais aussi dermites estivales, gale de boue et règle les problèmes de cicatrisation (plaies ou postopératoire)…

Quelle technique choisir ?

L’allopathie soigne les symptômes mais pas la cause des problèmes de santé et Sandrine Manuguerra souhaite régler le problème des chevaux à la source.

Elle utilise le Reïki, l’EMDR et l’hirudothérapie, 3 techniques qui sont complémentaires les unes des autres (mais aussi et surtout des traitements vétérinaires). Le Reïki est à présent connu mais l’EMDR et l’hirudothérapie sont deux techniques efficaces mais moins connues et qui méritent d’être testées pour être adoptées par les propriétaires de chevaux. 

Ces méthodes alternatives utilisées à des fins préventives ou curatives contribuent à la bonne santé, au confort et au bien-être des chevaux qu’il s’agisse de chevaux de sport, de loisir, d’élevage ou de retraités.


Contact :

Lisez nos autres articles de la rubrique Animaux sur notre site

Post - Luxembourg - Animaux
Sandrine Stauner-Facques
Journaliste / Chargée de Communication et des événements

ARTICLES LIÉS

À LA UNE

Rentrée scolaire : entre respect des gestes barrières et peur du Covid-19

En raison de la crise sanitaire actuelle, la rentrée scolaire soulève certainement encore un peu de crainte de la part des enseignants,...

Obésité: les raisons du fiasco!

Comment faire la guerre aux kilos sans fâcher l'industrie agroalimentaire (car leurs choix agricoles ont accéléré l'épidémie d’obésité) ? Des mécanismes complexes livrent...