Accueil Santé Ostéopathie et kinésithérapie

Ostéopathie et kinésithérapie

L’ostéopathie est une pratique qui a plus de cent ans. Elle consiste, dans une compréhension globale du patient. Elle sert à prévenir, diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité des tissus. Les os, muscles, ligaments, tendons du corps humain susceptibles d’en altérer l’état de santé.

Le métier d’ostéopathe

L’ostéopathe, après avoir repris les différents éléments du dossier médical du patient, effectue un bilan physique complet de son patient.

De ce bilan se dégage :

  • Un diagnostic palpatoire pour analyser les mouvements des articulations et la souplesse des tissus,
  • Un second diagnostic étiopathique, qui consiste à relier les symptômes et les restrictions de mobilité qu’il a mis en évidence. Le but étant de déterminer la cause du problème,
  • Le dernier est un diagnostic d’exclusion. Il permet de mettre en évidence d’éventuelles pathologies organiques qui nécessitent alors en priorité, une intervention médicale ou chirurgicale. 

Toutes les parties du corps étant reliées entre elles par l’intermédiaire des tissus organiques qui le composent, le corps constitue une unité fonctionnelle indissociable, ainsi qu’une identité, une spécificité propre à chacun. Dès qu’une structure du corps présente une perturbation dans son fonctionnement, cela retentit sur le fonctionnement de structures situées à distance par le biais de ces corrélations tissulaires. L’ostéopathe diagnostique ces dysfonctionnement et en s’appuyant sur ses connaissances de l’anatomie, les traite en utilisant des techniques manuelles diverses. Il agit sur la structure (le squelette), les viscères (tube digestif, intestins) et le crâne.

Qui peut consulter un ostéopathe et pourquoi?

L’ostéopathie s’adresse aux bébés, enfants, aux adultes, aux femmes enceintes et aux personnes âgées. C’est la douleur qui fait consulter dans la plupart des cas. 

Peut-on faire des séances préventives et pas seulement curatives ? 

Bien sûr et c’est même mieux ! Traiter les premiers dysfonctionnements peut éviter l’apparition d’un lumbago ou d’un torticolis par exemple ! Les sportifs peuvent faire une ou deux séances d’entretien par an. Dans ce cas, le but est de prévenir les problèmes.

Quels sont les problèmes que l’ostéopathie peut résoudre ?

ostéopathie et kinésithérapie

Les douleurs liées à la colonne vertébrale représentent la première cause de consultation. Le champ d’application de l’ostéopathie s’étend toutefois à d’autres troubles définis d’une manière générale. Comme une perte de capacité de l’organisme à effectuer certaines fonctions. Ces troubles peuvent concerner le système locomoteur (torticolis, dorsalgies, lumbago, névralgies), le système digestif (reflux, nausées), neurovégétatif, génito-urinaire, ORL, respiratoire… L’ostéopathie peut également apporter un bénéfice dans l’accompagnement de la grossesse et du post-partum, des suites d’intervention chirurgicale, de traitement orthondontiques…

Quelle est la différence entre la kinésithérapie et l’ostéopathie ?

ostéopathie et kinésithérapie

Le kinésithérapeute est un spécialiste de la rééducation fonctionnelle. C’est à dire qu’il va rendre fonctionnelle une articulation qui ne l’était plus suite à un traumatisme, une fracture, une intervention chirurgicale. Pour cela il utilise le massage, les étirements, la musculation, la physiothérapie… Il agit sur prescription médicale, ses actes sont pris en charge par la sécurité sociale. Comme décrit précédemment, l’ostéopathe à une prise en charge très globale du patient. Il peut être consulté sans ordonnance. Ces actes ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale mais ils sont en partie remboursés par certaines mutuelles.

Ces deux approches sont très complémentaires et doivent faire partie d’une prise en charge pluridisciplinaire du patient.

N’hésitez pas à consulter nos autres articles sur notre site.

Post - Belgique - Santé
Sandrine Stauner-Facques
Journaliste / Chargée de Communication et des événements

ARTICLES LIÉS

À LA UNE

Obésité: les raisons du fiasco!

Comment faire la guerre aux kilos sans fâcher l'industrie agroalimentaire (car leurs choix agricoles ont accéléré l'épidémie d’obésité) ? Des mécanismes complexes livrent...

La gastronomie d’une digestion zen

Sylvie Rouen et Irina Simoncini se sont rencontrées il y a quelques années à des cours de micro-nutrition. La première est microbiologiste,...