L’hypersensibilité

hypersensibilité, nature, arc en ciel
Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
Imprimer
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

L’hypersensibilité est très souvent considérée comme un problème, comme une tare par les personnes hypersensibles elles-mêmes et leur entourage. Que doit-on penser de ce phénomène parfois mal perçu car mal compris. L’hypersensibilité est multifactorielle : elle peut être génétique et elle est également physiologique. C’est un état qu’on ne choisit pas…

L’avis d’un expert sur l’hypersensibilité

Hypersensibilité, Adrien Chobaut, HPI, Haut-Potentiel, Haut-potentiel, Adrien Chobaut, HPI, HP, intelligence, personnes différentes, fonctionnement cérébral différent, spécialiste

Adrien Chobaut est psychopraticien et coach. Il énonce clairement que les personnes à Haut Potentiel Intellectuel HPI et les personnes à Haut Potentiel Emotionnel  HPE ne sont pas des extra-terrestres. Elles ont seulement un mode de fonctionnement qui n’est pas celui des autres sur de nombreux points.

Le problème est que ces personnes se sont construites avec le même référentiel que les autres, les mêmes bases, les mêmes croyances et ont toute leur vie fait leur possible pour s’adapter et ressembler aux autres alors qu’elles sont différentes.

Adrien reste persuadé qu’il est possible de domestiquer cet état de fait, d’apprendre à vivre « avec » pour vivre mieux, pour dompter cette machine avec laquelle on fait corps. Pour cela il est nécessaire d’être toujours en conscience des émotions que l’on ressent afin d’être capable de les analyser pour ne pas seulement les subir.

Les caractéristiques des personnes hypersensibles

On retrouve très souvent chez les personnes HPE (Haut Potentiel Emotionnel) des caractéristiques similaires aux autres personnes dites surdouées.

  • L’hypersensibilité émotionnelle, l’hyperémotivité.
  • Une forte sensibilité sensorielle,
  • Le perfectionnisme,
  • L’empathie, la bienveillance,
  • Une très forte activité cérébrale (même la nuit),
  • La compréhension avant les autres de certaines situations,
  • Une forte sensibilité à l’injustice,
  • Le ressenti d’un fort décalage avec les autres,
  • L’irritabilité, l’agressivité.

Cela peut être dur à vivre

Le fonctionnement émotionnel des HPE est très intense car ces personnes sont des « éponges ». Rien ne glisse sur elles et elles absorbent tout : La colère, la tristesse, la peur mais aussi la joie. Pour les HPE le rapport aux émotions est différent : c’est complexe et particulier. Si l’on veut « soigner » son hypersensibilité ou mieux la vivre, il faut déjà dans un premier temps avoir conscience de sa différence. Et il est nécessaire de ressentir ses émotions et de prendre l’habitude d’identifier le besoin à ce moment précis.

Toutes ces émotions se mélangent, se nuancent et surviennent suite à un élément déclencheur et provoquent des émotions dans notre fort intérieur. Emotions qui peuvent être plus ou moins violentes et secouer la personne qui les ressent car elle les subit sans l’avoir décidé. Identifier ses émotions, c’est apprendre à se connaître et sans doute à mieux réagir.

Comment mieux réagir

Une fois ce Haut Potentiel Emotionnel détecté, il est possible d’apprendre à  le gérer, à guider cette hyperstimulation. L’hypersensibilité peut alors devenir un talent, et même un point fort.

  • Une personne hypersensible est capable de capter les émotions de ses interlocuteurs,
  • Cette sensibilité exacerbée permet de lier des liens forts avec ses amis,
  • Beaucoup d’hypersensibles excellent dans un art : peinture, danse, écriture…
  • Un hypersensible est en général très bon dans son job. Il est précis, carré, perfectionniste (parfois un peu trop). Un travail bien fait le rassure et le valorise, il a besoin de cela.
  • Une personne HPE a de fortes intuitions sur les gens, les situations de la vie courante.

Une fois cette notion de HPE intégrée

Bon, cela ne va pas se faire du jour au lendemain en un claquement de doigts (dommage). Mais Adrien Chobaut nous fait comprendre que cela peut être une chance. En effet, les personnes hypersensibles ne ressentent pas les choses à moitié, ne les cachent pas, ne savent pas faire semblant. Elles sont dans la spontanéité, dans le moment présent, ne jouent pas, ne calculent pas. OK, elles subissent de plein fouet la tristesse sans que cela prévienne et cela est dur à vivre mais à côté de cela… Ces personnes sont emplies d’émotions positives, de joie de vivre, ce sont des personnes entières, vraies. 

Alors ? Doit-on encore considérer l’hypersensibilité comme quelque chose de gênant ? Ces personnes sont souvent excessives c’est évident mais c’est aussi pour cela qu’on les aime non ?

Article écrit en collaboration avec Adrien Chobaut

Contact

Adrien Chobaut
Accompagnement de la douance et de l’hypersensibilité
Adultes, adolescents, guidances parentales.
En cabinet ou par Skype
Tél : +33 6 28 23 91 06
contact@essenciel-coaching.comwww.essenciel-coaching.com

Lisez d’autres articles en rubrique Santé sur notre site.

Pour vous

Articles suggérés

vêtements je garde ou pas ?, femme en traine réfléchir devant son dressing

Vêtements… Je garde ou pas?

Nos « vieux vêtements »… Quel dilemme, votre penderie est pleine à craquer et vous vous plaignez de ne rien avoir à vous mettre sur le dos?

Inscrivez-vous gratuitement au club pour recevoir offres, récompenses et informations en exclusivité.

Rejoignez le Club exclusif

Newsletter Luxembourg (FR)

En vous abonnant, vous reconnaissez avoir lu et accepté notre politique de confidentialité.