Plantes médicinales et maladies respiratoires

Plantes médicinales et maladies respiratoires
Facebook
LinkedIn
Twitter
Email
Imprimer
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Les plantes médicinales et la propolis offrent une approche holistique pour soutenir les maladies respiratoires. De la propolis à l’échinacée, en passant par l’eucalyptus, le romarin et bien d’autres, ces remèdes à base de plantes renforcent notre immunité, soulagent les symptômes et favorisent notre bien-être respiratoire.

plantes médicinales

Quelques plantes médicinales

Propolis

La propolis, antibiotique naturel produit par les abeilles, est l’un des remèdes naturels les plus anciens. Les abeilles recueillent cette résine à partir des bourgeons de plantes et d’arbres tels que le peuplier et le saule blanc, puis la mélangent à leur salive pour créer une pâte antiseptique. La propolis possède des propriétés antibactériennes, fongicides et virucides, renforce l’immunité et protège les voies respiratoires.

Sureau

Toutes les parties du sureau sont utilisées : baies, feuilles, écorce et fleurs, pour ses propriétés antitussives, antipyrétiques, transpirantes, diurétiques et respiratoires. C’est un allié idéal contre la grippe, l’asthme et la toux sèche allergique. Les baies ont des effets expectorants et antitussifs, et protègent la paroi des vaisseaux sanguins. Enfin, les feuilles et l’écorce contiennent des lectines, qui se lient aux parois des virus et des bactéries pour les rendre plus reconnaissables par le système immunitaire.

Plantain lancéolé

Le plantain lancéolé cible aussi les affections respiratoires, et a des propriétés antiallergiques et antibiotiques. L’aucubine qu’il contient agit comme un antibiotique et est recommandée pour les toux, bronchites et sinusites allergiques. Le plantain est également excellent pour la cicatrisation et la protection de la muqueuse respiratoire.

Echinacée

L’échinacée est connue pour renforcer l’immunité, mais elle a aussi des propriétés antibiotiques, antivirales et anti-inflammatoires, et a montré un effet anti-grippal.

Eucalyptus

L’huile essentielle d’eucalyptus agit comme un antiseptique et un antibiotique puissant. Expectorant et mucolytique, l’eucalyptus a des effets apaisants et anti-inflammatoires sur les bronches.

Romarin

Le romarin a une action antiseptique et antibiotique, efficace contre diverses bactéries et champignons. Il a aussi un effet virucide, antimycotique et antitumoral. Enfin, il contient des diterpénols tels que le carnosol, actif contre les micro-organismes, et des dérivés de l’acide cinnamique, comme l’acide rosmarinique, anti-inflammatoires et actifs contre le virus de l’herpès.

Guimauve

La guimauve est riche en mucilages, qui forment une couche protectrice sur les muqueuses, réduisant ainsi l’irritation et l’inflammation. Ces mucilages modifient la consistance du mucus, empêchant la prolifération bactérienne, tout en facilitant l’expectoration.

Sauge

La sauge cible spécifiquement la gorge et a un effet bactéricide sur plusieurs bactéries responsables des infections de la gorge. Elle agit également comme un mucolytique, et stimule à la fois le système hormonal et le système immunitaire.

Cassis

plantes médicinales

Le cassis et ses flavonoïdes sont essentiels pour stimuler les surrénales et la production de substances qui ont un effet anti-allergique, anti-inflammatoire, analgésique et antiviral. C’est un excellent remède contre les bronchites et les sinusites d’origine allergique.

Les alantolactones présentes dans la racine d’Alant forment un complexe avec les constituants d’une huile essentielle ainsi que certains polysaccharides, dont l’inuline. Elles ont une activité antibactérienne contre de nombreuses bactéries, champignons et vers, et un effet spasmolytique sur les muscles lisses de la trachée, des intestins et du système gynécologique.

Primevère

La primevère est l’un des mucolytiques les plus importants en phytothérapie, dépassant même les médicaments classiques utilisés à cette fin. Elle réduit la sensation de toux et atténue les symptômes inflammatoires.

Lichen d’Islande

Le lichen d’Islande est une plante riche en mucilage, qui soulage l’irritation des muqueuses respiratoires et a une activité mucolytique puissante. La lichénine est un antibiotique important en phytothérapie.

plantes médicinales, réglisse

Réglisse

La racine de réglisse a des propriétés anti-inflammatoires, expectorantes, anti-ulcérogènes et antibiotiques. De nombreuses souches bactériennes et virales y sont sensibles, et des extraits de cette plante ont même démontré leur capacité à inhiber la propagation du SRAS en Chine. Attention toutefois: à long terme et à doses élevées, elle peut entraîner une hypertension ou des palpitations.

L’huile essentielle d’origan

L’huile essentielle d’origan est un antibiotique puissant, actif sur les virus, les moisissures et les bactéries.

L’huile essentielle de pin

Enfin, l’huile essentielle de pin a un puissant effet antiseptique local. Le pin est également mucolytique et lymphotonique, et est utilisé pour désinfecter l’air et les espaces.

plantes médicinales

Consultez d’autres articles dans notre rubrique Santé.

Pour vous

Articles suggérés

Gratin aubergine et patate douce

Gratin d’aubergine et patate douce

Voici une recette de gratin d’aubergine et de patate douce. Une recette originale concoctée par notre diététicienne de référence, Virginie Di Tore. Notre collaboratrice nous prépare

Inscrivez-vous gratuitement au club pour recevoir offres, récompenses et informations en exclusivité.

Rejoignez le Club exclusif

Newsletter Luxembourg (FR)

En vous abonnant, vous reconnaissez avoir lu et accepté notre politique de confidentialité.